mercredi 16 juin 2010

TOKYO 2010: le carnet (1/3)


Hier soir, comme je mettais de côté les choses à emporter la prochaine fois que j'irai à Monpatelin, je suis tombée sur le carnet réalisé pendant notre dernier séjour au Japon - the original one, celui qui m'a servi de base pour élaborer les textes postés dans mon blog de voyage. J'ai réalisé que je n'avais jamais partagé avec vous les dessins gribouillés sur place. Soyez indulgents: il a souvent fallu travailler debout au milieu d'une foule de passants, un exercice que même une artiste beaucoup plus chevronnée que moi aurait déjà trouvé périlleux.




J'ai utilisé un Moleskine ordinaire, dont j'ai décoré la couverture avec du deco tape rose, une étiquette prélevée sur un emballage du Musée Ghibli, une carte postale achetée chez Ito-Ya et une étiquette postale. Carnet mythique ou pas, je crois que je trouverai un autre support pour immortaliser mon prochain voyage: le papier trop lisse ne prend pas du tout l'aquarelle, et je le trouve trop épais pour qu'il soit agréable d'écrire dessus. En outre, dès qu'on commence à coller des choses sur les pages, la reliure ne suit pas, et on se retrouve avec un carnet tout boursouflé qui menace de dégueuler son contenu.




Parce qu'il fallait bien passer le temps dans l'avion, j'ai dessiné le plateau-repas, qui était assez mauvais...




A gauche, une des cannettes de Coca métalliques qu'on trouve dans les distributeurs au Japon; notez sa forme de petit bidon rebouchable bien plus pratique que nos cannettes à nous. A droite, petit collage réalisé le premier soir à base de deco tape: j'étais si heureuse d'en avoir trouvé tout plein chez Tokyû Hands!




Les animaux, ça bouge trop! Au zoo de Ueno, je me suis contentée de dessiner une statue et des fleurs de cerisier.




La super-sacoche dénichée par Chouchou chez Loft. Belle, solide, pratique: depuis notre retour en Belgique, on lui a déjà demandé plusieurs fois où il l'avait achetée. J'ai fait ce dessin dans le Shinkansen qui nous ramenait de Kyoto, et je le préférais pas colorié.




Ce n'est pas une glace, ce n'est pas un gâteau, c'est un de ces desserts étranges dont les Japonais ont le secret...

Suite au prochain épisode!

8 commentaires:

FraiseDesBois a dit…

Quelle patience, j'adore les jolis carnets mais je sais jamais quoi y mettre..

Anonyme a dit…

Tres chouettes illustrations, j'aime bien l'utilisation du crayon de couleur! D'ailleurs j'aime aussi beaucoup tes recits de voyages. Donc Armalite merci pour ces blogs que je lis toujours avec plaisir!

Mathilde

Pascale a dit…

"Soyez indulgents"... non mais tu rigoles?? Punaise, qu'est-ce-que j'aimerais savoir faire ça!!

Les tests de Gridou a dit…

Sympa de voir ton écriture, je trouve... Autre que les descriptifs, je veux dire :-)

marieatoutprix a dit…

Souhaitant réaliser aussi un carnet pour mes prochains voyages, j'aurais voulu savoir ce que tu avais amené comme matériel.
Merci

ARMALITE a dit…

Alors en plus du carnet lui-même, j'avais une petite trousse avec:
- un Bic pour écrire
- deux feutres à encre de Chine (qui ne bave pas si on la mouille, par exemple pour utiliser de l'aquerelle ou des crayons de couleur aquarellables dessus), en diamètre 0.3 et 0.5
- 2 ou 3 stylos à encre-gel (blanc, rose vif, rouge)
- un crayon à papier, un taille-crayon à réservoir, une gomme
- un feutre à calligraphie double mine (épaisse d'un côté, fine de l'autre)
- une boîte de pastilles autocollantes double face
- un stylo-colle à mine fine
A part, j'avais aussi mon matériel d'aquarelle dont je ne me suis finalement pas servie sur place.
Après c'est une question de préférences personnelles. On peut aussi prendre des crayons de couleur ou des pastels, mais attention à l'encombrement...

marieatoutprix a dit…

Merci beaucoup. Pour l'instant, dans mon cours de dessin ( que je prends depuis que j'ai lamentablement tenté un premier carnet après avoir connu gràce à toi), on a travaillé surtout à la craie. Mais c'est très salissant.
ça me donne des idées. Je pense que je prendrai des crayons de couleur, et quelques autres matériels dont tu parles.

ARMALITE a dit…

Il ne faut pas hésiter à se lancer... Même avec des dons en dessin modestes, on peut toujours faire des choses, notamment des collages.