mercredi 30 juin 2010

May the wax be with me

En ce moment, je stresse pour un rien, on l'aura remarqué. Alors quand mes parents m'ont annoncé qu'ils voulaient venir à Monpatelin pour rendre visite à la famille et aux amis qu'ils n'ont pas vus depuis leur déménagement dans la région toulousaine, il y a trois ans et demi, j'ai proposé de leur prêter les clés de l'appart' en mon absence. Ils m'ont répondu qu'ils préféraient venir quand j'étais là. J'ai eu beau arguer de l'inconfort de mon canapé-lit, ils n'en ont pas démordu.

Je n'ai pas osé leur faire remarquer que les ronflements de Père et l'absence de mur entre le salon et la chambre me condamneraient à l'insomnie pendant tout leur séjour, que je n'étais plus du tout équipée pour préparer des repas autrement qu'au micro-ondes et n'avais ni table ni chaises où les asseoir pour manger, et qu'en outre j'étais censée faire des travaux sur mon balcon pendant ces six petits jours, ce qui constituait déjà une source de distraction bien suffisante par rapport à mon boulot sans y ajouter des visiteurs à gérer.

Au lieu de ça, j'ai bataillé intérieurement avec mon propre négativisme pendant une bonne semaine avant de me dire que les boules Quiès, Picard et Allô Pizzas n'ont pas été inventés pour les chiens, et que je pouvais soit repousser (encore...) les travaux, soit me prendre une petite semaine de vacances pour être plus relax. Après une rapide révision de mon planning, j'ai opté pour la deuxième solution. Ainsi, depuis le début du mois, je me tape des journées marathonnesques à 50 000 signes français... mais je vais pouvoir me permettre de ne rien foutre pendant la semaine à venir, à part un peu de relecture.

Du coup, je compte en profiter pour faire toutes ces choses que je me plains de ne jamais avoir le temps de faire - ou en tout cas, pas lors d'un même séjour trop bref. Voir mes amis, bouquiner en terrasse, trier mes affaires, scanner mes albums de scrap, changer les photos de mes cadres, remplacer le détendeur de ma bonbonne de gaz... Et puis Père a proposé de m'emmener en voiture faire un gros plein d'épicerie au supermarché. Et puis les soldes viendront juste de débuter. Et puis il y aura peut-être moyen d'organiser un repas de famille avec mon oncle et ma tante si Tomm va mieux, ce que j'espère de tout coeur. Bref, cette semaine que je redoutais pourrait en réalité se révéler un très bon moment de détente.

Pourvu que les boules Quiès soient à la hauteur de leur réputation.

4 commentaires:

La Princesse a dit…

Plutot que les boules Quiès en cire, je te conseille les bouchons en mousse condensée, qui prennent la forme de ton oreille..
C'est plus efficace et confortable^^

Et surtout, bonnes vacances !

ARMALITE a dit…

Je dis boules Quiès mais en fait j'ai des bouchons en silicone, que je trouve encore mieux que ceux en mousse qui ont tendance à s'échapper des mes oreilles.

Miss Sunalee a dit…

Bonnes vacances, profite bien !

Malena a dit…

A priori ça marche les boules Quiès avec les pleurs de bébé :)

Bonnes vacances, profites en bien surtout !

Et j'ai hâte de savoir quelles trouvailles tu vas dénicher aux soldes ;) Mais je suppose (j'espère) que tu nous feras un post n'est ce pas ;) ?