lundi 14 décembre 2009

Un week-end bien rempli

Comme je suis encore en période probatoire vis-à-vis de mes nouveaux horaires (réveil à 8h30 et lever à 9h), j'avais décidé de m'y tenir ce week-end aussi pour ne pas casser mon rythme. Et du coup, c'est fou tout ce que Chouchou et moi avons eu le temps de faire!

Samedi matin:
- Ménage - en musique SVP, c'est toujours plus sympa pour astiquer les carrelages! Je voulais me débarrasser tout de suite de la plus grosse corvée de ces deux jours au lieu d'attendre le dernier moment, et que la perspective de devoir m'y coller dimanche à 18h m'empêche de profiter pleinement du reste de mon week-end.
- Cuisine - une quiche lorraine vite faite pour le midi. Dommage, il n'y avait plus de salade verte pour accompagner. Et c'est quand même vachement salé, cette affaire.

Samedi après-midi:
- Courses en centre-ville - la Fnac pour acheter le Wii Fit Plus et le dernier Lapins crétins, H&M parce que j'ai aperçu un ravissant serre-tête dans la vitrine et en ai donc embarqué trois différents, Etam Lingerie parce que celui de Monpatelin n'avait pas dans ma taille la culotte assortie à mon nouveau soutif trotrobô, Hema où j'ai trouvé des sucreries marrantes pour mes neveux (dont une console de jeu en chocolat!).
- Goûter au Cha Yuan - qui est finalement ouvert le samedi contrairement à ce que j'avais d'abord cru. J'ai donc pu faire découvrir à Chouchou, qui a beaucoup apprécié, et poursuivre ma découverte des Oolong par un Top Fancy Bai Hao qui arrive bon dernier au classement de ceux que j'ai testés jusqu'ici. Par contre leur muffin chocolat blanc/matcha est une tuerie; je me demand s'ils me donneraient la recette? Par association d'idée, j'ai réalisé que je n'avais pas fait mon super brownie marbré depuis fort longtemps et qu'il fallait remédier à cette omission de toute urgence!

Samedi soir:
- Conversation sur Skype avec Soeur Cadette.
MOI: C'est marrant, j'allais t'appeler. Tu as quelque chose de particulier à me dire?
ELLE: Juste que tes vernis OPI sont arrivés, et aussi que cette année, on a décidé de faire des cadeaux aux parents en fin de compte - histoire que tu saches et que tu ne te retrouves pas toute bête.
MOI: Ah ben je voulais justement t'annoncer que cette année, j'avais décidé de faire des cadeaux aux parents en fin de compte - histoire que vous sachiez et que vous ne vous retrouviez pas tout bêtes.
Grands esprits, rencontre, toussa toussa.
- Pizzas chez Capricorn qui, en bon Italien, me soutenait depuis des mois que les pizzas Mamma Roma ne valaient pas tripette. J'ai réclamé une explication. Selon lui, Mamma Roma ne met pas d'huile dans sa pâte et utilise une farine au bicarbonate de soude qui, en gonflant à la cuisson, crée des corps caverneux (Chouchou et moi nous regardons en réprimant un sourire: "Mais on aime bien ça nous, les corps caverneux!") et forme une croûte sur le dessus, empêchant le jus de la garniture de pénétrer correctement. Ce qui ne me fera pas changer d'avis: méthode de fabrication orthodoxe ou pas, j'♥ Mamma Roma d'amour. A part ça, très chouette soirée, pas mal arrosée avec le vin produit par Papa Capricorn. Conséquence: nous nous sommes couchés à 2h du matin comme des djeûns, ce qui ne nous était pas arrivé depuis une éternité.

Dimanche matin:
- Glandouille au lit. Il faut bien, de temps en temps. Et puis, comment dire? Je ne me sentais pas franchement d'humeur bondissante quand le réveil a sonné. Contrairement aux régions inférieures de Chouchou dont il aurait été dommage de gaspiller le, euh, l'enthousiasme matinal.
- Brunch à l'Arrière-Cuisine. Pour les Bruxellois que l'endroit pourrait intéresser, il y aura un post spécial un peu plus tard.

Dimanche après-midi:
- Re-shopping. Chouchou voulait aller voir l'expo "Lorsque nous vivions ensemble" au CBBD, moi pas. On s'est séparés en convenant de se retrouver quand il aurait fini. J'ai à peine eu le temps de dévaliser encore Brüsel et H&M, puis se passer chez Lush chercher un dernier petit cadeau pour Soeur Cadette (j'approche maintenant des 30 paquets...) que mon portable a sonné. Rendez-vous chez Sterling Books, où j'ai repéré pleiiin de bouquins anglais qui devraient rapidement intégrer ma PAL, notamment le nouvel album d'Andy Riley, "Selfish pigs" (si vous ne connaissez pas les deux volumes de ses "The Book of Bunny Suicides", vous vous privez de très gros éclats de rire).
- Retour à la maison, car malgré un beau soleil hivernal, il faisait un froid de gueux. Chouchou a terminé le plafond de la chapelle Sixtine dessin sur lequel il peine depuis plusieurs semaines pendant que je récoltais mes oignons rouges sur Farmville et pistais différentes bricoles sur eBay. Deux ans après toutes les modeuses, j'ai brusquement envie d'un Billy, mais la récente baisse de qualité des sacs Dreyfuss me fait hésiter.

J'en fais le serment: plus jamais je ne perdrai mes matinées de week-ends à traîner au lit jusqu'à midi. C'est trop bien de pouvoir faire des milliers de trucs en deux jours!

Ma nouvelle playlist réveil de la semaine:
- Douze fois par an (Jeanne Cherhal)
- To be free (Emiliana Torrini)
- Lifelines (a-Ha)
- Vedi, Maria (Emma Shapplin)
- Love like blood (Killing joke)
- Layla (Eric Clapton)
- Messe pour le temps présent (Pierre Henry)
- Holiday (Green day)

2 commentaires:

Miss Sunalee a dit…

"plus jamais je ne perdrai mes matinées de week-ends à traîner au lit jusqu'à midi"
si seulement je pouvais inculquer ça à mon homme...

Capricorn a dit…

Aaaaaaaaah Traitres -_-''