vendredi 16 octobre 2009

My safe place

Hier, troisième séance avec Mme Mapsy. Nous sommes vraiment entrées dans le vif du sujet cette fois. Dans le cadre d'un des exercices de thérapie, elle m'a demandé de visualiser "un endroit imaginaire idéal, où je serais seule et où je me sentirais parfaitement sereine et en sécurité". C'est le genre de truc qui me gonfle d'habitude et pour lequel je n'ai jamais d'idée. Mais pleine de bonne volonté, j'ai essayé quand même, et à ma grande surprise, une image est venue assez vite: celle de la bibliothèque du monastère de Strahov sur laquelle j'avais flashé pendant notre séjour à Prague en juin dernier. Il n'a pas été très difficile de broder autour.

Je suis dans une grande bibliothèque pleine de recoins et d'alcôves. Mais pas sombre et poussiéreuse, non: inondée de lumière par le dôme en verre blindé qui lui sert de plafond. Je sens la caresse tiède du soleil sur mon visage et mes bras nus. Une légère odeur de mandarine et de cèdre flotte dans l'air. Le sol est couvert d'une épaisse moquette bleu-gris. Des coussins épars invitent à s'y allonger un livre à la main. Les rayonnages recouvrent entièrement les murs; on peut y accéder par une haute échelle à roulettes et par une mezzanine qui fait tout le tour de l'immense pièce rectangulaire. Tous les ouvrages sont soigneusement classés par genre et par ordre alphabétique d'auteur, et des étiquettes calligraphiées à la main permettent de s'y retrouver. La porte d'entrée est en chêne épais bardée de ferrures et munie d'une énorme serrure à l'ancienne. Face à elle, la mezzanine décrit une avancée de trois ou quatre mètres au-dessus du rez-de-chaussée. Il y a là un très grand bureau dont on peut régler le plateau inclinable pour écrire ou dessiner, et plein de tiroirs contenant crayons, papier, carnets, pinceaux et peinture.

Apparemment, je vais passer pas mal de temps dans cette bibliothèque durant les séances à venir. Une méga-livraison Amazon s'impose ^^
Et vous, à quoi ressemblerait l'endroit idéal où vous vous sentiriez bien et en sécurité?

4 commentaires:

anneso a dit…

Dans mon lit,sous ma couette,avec l'homme que j'aime,alors que,dehors la tempête fait rage,que j'entends le tonnerre et que j'entrevois les éclairs...j'aimais déjà quand j'étais petite(mais mon nounours remplaçait alors l'homme,bien sûr).

ARMALITE a dit…

tu triches, on a dit "seule"! ^^

Ladypops a dit…

Assise sur le rebord d'une fenêtre, un thé à la main, emmitoufflée dans un vieux pull tout doux à regarder dehors en silence. Et ce que je regarde m'est totalement égal... la nature, une ville, un jardin, un voisin, je m'en fou, je veux juste un endroit calme ou on ne me demande rien.

J'ai trouvé l'exercice difficile. Il m'a fallu du temps avant de trouver un endroit ou je serai bien seule.

Rose a dit…

En haut d'un phare (avec le chauffage central et l'eau courante)entourée de livres...et la tempête dehors...et un feu de cheminée (en plus du chauffage). Du thé au lait et la radio.
Ca y est, j'y suis !
Rose.