mercredi 28 octobre 2009

Je suis impatience

Ce week-end, je serai aux 10ème Utopiales de Nantes. C'est, avec les Imaginales qui ont lieu à Epinal au mois de mai, l'une des deux plus grosses manifestations organisées chaque année en France autour du thème de la fantasy et de la SF. L'occasion pour moi de retrouver beaucoup d'amis traducteurs, auteurs, éditeurs ou lecteurs rencontrés sur les forums consacrés au genre - et aussi de revoir ma chère Gren et son mari dont tant de kilomètres me séparent le reste du temps. Je sais déjà que de vendredi soir à lundi matin, les heures vont filer beaucoup trop vite à mon goût, et qu'elles ne seront jamais assez extensibles pour tout ce que j'aimerais y caser, pour toutes les conversations à bâton rompus, tous les fou-rires hystériques, toutes les confidences partagées. L'an prochain, j'essaierai d'arriver vingt-quatre heures plus tôt.

Je pars demain matin pour Paris, seule. Sans programme bien arrêté puisque JC avec qui j'espérais dîner sera probablement en compétition. Et sans liste de shopping pour cause de finances raplapla. Qu'importe: pourvu qu'il fasse beau, je sais que je prendrai plaisir à flâner dans le Marais avec mon carnet à dessin. Je dois de toute façon me ravitailler en comics chez Arkham et en thé chez Mariage Frères. Pour le reste, on verra. Chouchou me rejoindra vendredi en fin de matinée; nous disposerons de quelques heures pour passer chez Junku et mener à bien sa quête de plumes japonaises (celles qui servent à écrire ou à dessiner, et pas à se mettre dans le fondement fabriquer des éventails de cocotte) avant de prendre le TGV pour Nantes. En espérant que le retard traditionnel de l'organisation nous permettra d'arriver à temps pour assister au couronnement de ma copine Anne Fakhouri, nominée dans la catégorie meilleur roman jeunesse et qui ne peut PAS ne pas l'emporter (ne serait-ce que parce que sinon, elle va arracher la tête des votants avec les dents).

Je pourrai sans doute poster un peu depuis le PC de Gren; au cas où je serais trop crevée pour ça, j'ai prévu quelques billets qui seront publiés automatiquement en mon absence. Je vous dis donc à lundi soir avec, je n'en doute pas, plein de chouettes photos et de choses à raconter!

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Sais-tu qu'on vend du thé Mariage rue des Chartreux (pour les pénuries accidentelles :) )?

ARMALITE a dit…

Nooooooooooooooon, sérieux? Chez qui?

Cécile de Brest a dit…

Chouettes journées en perspective !
Vivement le compte-rendu.

Anonyme a dit…

Chez AM Sweet, le salon de thé au début de la rue. En plus, la gérante vend volontiers les thés par 50g...

ARMALITE a dit…

Merci pour le renseignement! :-)