mercredi 2 septembre 2009

Un rapide calcul...

Voilà, je suis de retour à Bruxelles où il fait une température humainement supportable, hallelujah! Dans le TGV du retour, je me suis amusée à comptabiliser ce que j'avais lu depuis mercredi dernier:
- 3 romans 1/2 - "Le Japon n'existe pas" dont je vous parlais hier, "Votre mort nous appartient" dont je vous parlerai sans doute demain, "Les identités remarquables" de Sébastien Lapaque qui ne mérite pas vraiment que j'en parle, et la moitié de "Ni d'Eve ni d'Adam" d'une romancière belge si célèbre qu'elle n'a certainement pas besoin que je parle d'elle.
- 3 mangas - les tomes 3 et 4 de "Death Note" qui déchire de plus en plus, et le premier de "Black Rose Alice" de Setona Mizushiro dont j'avais adoré "L'infirmerie après les cours" mais qui n'a pas réussi à m'accrocher avec son histoire de vampires alors que franchement, je suis un public quasi-conquis d'avance sur ce genre de sujet.
- 0,1 récit de voyage - "Le Bénarès-Kyoto" d'Olivier Germain-Thomas qui aurait pu se donner la peine de mettre en forme les notes griffonnées sur son genou dans un bus brinquebalant avant de les publier.
Sans même parler de la demi-douzaine de magazine de fille ruineux (parce qu'importés des Zuess, vu que j'avais déjà lu tous les francophones du mois) achetés pour occuper mon aller-retour en train, j'en suis donc à quelque chose comme 70€ de budget lecture pour la semaine. Soit, vu que la semaine en question n'a rien d'exceptionnel, plus de 3000€ de bouquins par an. Le prix de deux semaines au Japon tous frais compris.
Sauf que je suis totalement incapable de vivre sans lire.
Quelqu'un connaît une bibliothèque bien approvisionnée en trucs récents à Bruxelles?

7 commentaires:

funambuline a dit…

Je suis comme toi, mais l'option bibliothèque ne m'a jamais convenu et ne me conviendra jamais.
D'abord parce que j'aime avoir une grande pile de "à lire" et la voir descendre et pouvoir choisir dans cette pile éclectique au fur et à mesure de mes humeurs. En plus parce que j'aime que ce soit mes livres, même les poches de mauvais facture, même ceux que je ne lirai qu'une fois.

Par contre, je suis accro de plusieurs bouquineries où j'ai des "accords" avec les patrons. Je ramène régulièrement un grand sac de poche lus (et que je ne relirai pas, donc avec lesquels je refuse de surcharger mes étagères déjà obèses) et ils "m'offrent" un crédit pour refaire le plein.

Je n'ose imaginer ma douleur si j'adore un livre de bibliothèque et que je ne le trouve nulle part à l'achat !

Miss Sunalee a dit…

Non, mais GatsuGatsu travaille depuis peu à une des bibliothèques d'Etterbeek. Je suppose qu'il aura une influence sur les choix !

Je vais m'informer, voir dans laquelle il travaille.

http://www.gatsugatsu.com/

A part ça, je ne suis pas contraire, je veux bien prêter mes livres si on me les rend dans le même état (çàd comme s'ils n'avaient pas été lus, ou presque). Remontage de la bibliothèque ce w-e normalement.

Sylvie a dit…

Grande lectrice plutôt ruinée, j'ai une proposition : un rendez-vous mensuel (pourrait être chez moi à St Josse) où on fait tourner les bouquins. Qui serait tenté?

ARMALITE a dit…

mmmh, si y'a une demi-douzaine de Bruxelloises intéressées, ça pourrait être une super idée.

Anonyme a dit…

La bibliothèque des Riches-Claires et celle de la Communauté française proposaient à l'époque des magasines féminins. Par contre, je ne sais plus si la chose est toujours d'actualité.

Sylvie a dit…

On est déjà deux... J'en parle autour de moi et je te tiens au courant via les commentaires de ce blog !

Miss Sunalee a dit…

J'ai la réponse: http://www.biblioherge.be/