dimanche 13 septembre 2009

A tous ceux qui, comme moi, en ont marre qu'on nous bassine avec le H1N1...

...et qui pensent que les autorités montent exagérément le problème en épingle, je conseille d'aller lire cet excellent article de Martin Winckler. Un peu long, mais très clair et tellement édifiant!

7 commentaires:

Tictac a dit…

Je vais le lire. J'ai eu la grippe du panda en août: 5 jours de "pas bien" mais pas de fièvre et ensuite FINI! la seule chose qui a duré un peu plus longtemps est un problème ophtalmique (ça m'arrive souvent dès que je m'affaiblis un peu). A côté de la grippe saisonnière que nous avions attrapé en janvier (mon fils, moi-même et l'architecte) celle-ci c'était vraiment de la gnognotte.
Après avoir été malade /mais pas en quarantaine car je n'ai jamais pensé qu'il était question de la grippe de cochons/ j'ai dû aller chez mon médecin pour obtenir un certificat médical, il m'a fait un test de dépistage (un coton tige dans le nez, ultra douloureux!) et il a diagnostiqué la grippe des cochons.
Je suis de ton avis. D'autant plus qu'il y a à peu près 2 Mio de personnes de par le monde qui crèvent de malaria (juste pour ne citer que cette maladie) et personne n'en fait tout un plat, en tout cas pas les autorités sanitaire et les instances mondialement puissantes.
J'ai vécu il y a peu un épisode qui me réconforte dans l'idée que certains n'ont plus une once d'esprit critique et qui gobent tout ce que l'on peut leur fourrer dans les oreilles, comme du pain bénit. Une copine avec qui je buvais le café, après avoir apprit par mes soins que j'avais eu cette grippe, a failli quitter la table du bistrot. Me disant qu'elle n'avait aucune envie d'être contaminée et que la grippe du cochon est ultra dangereuse, limite si par le simple fait de me retrouver à ses côtés je n'étais entrain d'attenter à sa vie. J'en suis restée bouche bée, d'autant plus que si l'on se renseigne bien, on découvre depuis plusieurs semaines déjà (en tout cas en SUisse) des articles de presse ou des émissions nous mettant en garde contre une inutile paranoïa qui n'a absolument pas lieu d'être.
Bref, je suis abasourdie de voir à quel point nous nous laissons manipuler et perdons le sens de la proportion et critique...

Ingrid a dit…

Hier, au Delhaize, en prenant mon caddie, la madame à côté de moi m'interpelle en me demandant si j'étais consciente du danger. Vu ma tête, elle a dû se dire que non et la voilà à m'expliquer que je dois prendre la lingette désinfectante mise à disposition du public pour frotter la barre du caddie peut-être infectée par autrui. Je l'ai regardée, j'ai léché ma main et je lui ai rétorqué : voilà, comme ça je l'ai votre grippe ?!
Font chier...
Sur ce, je vais lire le texte :D

ARMALITE a dit…

Ingrid: je suis mdrrrr! Je t'imagine très bien faisant ça! :-D

Deilema a dit…

Super ! je fais circuler.
Merci Armalite !!!

Nuryko a dit…

Merci beaucoup pour cet article.

bouclesdo'r a dit…

entièrement d'accord, ras la patate de tout ce ramdam
suis partie y a peu de temps et a l'aeroport lapin et moi étions enrhumé, et on a pas arrèté d'en rire en feintant... t'aurais du voir la tête des autres voyageurs au check in, horrifiant;o)

Mandy a dit…

Moi aussi je fait suivre dans mon blog et j'ai reçu un courriel qui va dans le même sens que cet article et j'ai regroupé le tout dans un billet! Viens lire si ça t'intéresse !

http://mandybulles.blogspot.com/2009/09/pele-mele.html