samedi 5 septembre 2009

"Ni d'Eve ni d'Adam"

Au début des années 90, j'ai découvert "Hygiène de l'assassin", et comme beaucoup de gens, j'ai été soufflée qu'un roman aussi atypique et cruel soit l'oeuvre d'une fille de 23 ans à peine.

Longtemps, j'ai continué à lire les romans qu'Amélie Nothomb sortait avec une belle régularité à chaque rentrée des classes. Mais à part "Péplum", les seuls que j'ai vraiment aimés sont les récits autobiographiques où l'auteure parle de son enfance au Japon et des deux ans durant lesquels elle y séjourna en tant que jeune adulte: "Stupeur et tremblements", "Métaphysique des tubes" et "Biographie de la faim". Les autres, constatai-je au bout d'une dizaine d'années, ressassaient toujours les mêmes thèmes d'une manière un peu pédante qui finit par me lasser à la longue. Aussi cessai-je de suivre l'abondante production littéraire de ce personnage singulier qui m'agaçait autant que je l'enviais, tout au fond de moi.

Mais cette semaine, je cherchais de quoi m'occuper pendant mon retour en TGV à Bruxelles, et j'ai pensé que "Ni d'Eve ni d'Adam" ferait parfaitement l'affaire. Amélie Nothomb y raconte avec beaucoup de sincérité et d'humour le couple improbable qu'elle forma, deux années durant, avec un Japonais absolument parfait qu'elle ne réussit cependant pas à aimer et dont les demandes en mariage répétées finirent par lui faire fuir l'Empire du Soleil Levant. Malgré le lyrisme teinté de mégalomanie qu'elle ne parvient pas à réprimer totalement, elle livre là une oeuvre touchante, peut-être sa plus personnelle à ce jour.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Armalite,connais-tu les livres de Lydie Salvayre?
"La médaille","la puissance des mouches","La compagnie des spectres" sont mes préférés.Je lis souvent ton blog et je pense que tu aimerais(si tu n'aimes pas déjà!)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lydie_Salvayre

Anneso

ARMALITE a dit…

Non je n'ai jamais lu cet auteur, bien que j'en ai entendu parler. Je note ^^

Cécile de Brest a dit…

D'Amélie Nothomb, je n'ai lu que Stupeur et tremblement et franchement, je n'ai pas vu pourquoi on faisait un tel battage autour d'elle.
Son écriture n'a rien d'extraordinaire et l'histoire ne m'a pas subjuguée...
En ce moment, je lis L'élégance du hérisson (je dois être la seule ne pas encore l'avoir lu) et là, je suis "sur les fesses" !!
Pourquoi un tel succès ? Le style est souvent ampoulé, l'histoire convenue, on dirait que l'auteur nous fait un livre de vulgarisation de philo.
J'irai jusqu'au bout mais parfois je me dis que je suis vraiment à contre-courant, je dois louper quelque chose !

ARMALITE a dit…

Rassure-toi Cécile: je n'ai pas non plus aimé L'Elégance du Hérisson et je me demandais si j'étais la seule!!! J'ai souri deux ou trois fois mais ça s'est arrêté là, le style est effectivement très ampoulé, les personnages improbables et l'histoire convenue.

Cécile de Brest a dit…

Tu me rassures, dans ces cas-là, j'ai toujours l'impression que c'est moi qui ne comprends rien !

ARMALITE a dit…

Dans le même registre, je tiens le Da Vinci Code (qui s'est vendu à des trilliards d'exemplaires) pour une sinistre bouse.

Cécile de Brest a dit…

Ah bien tu vois, pour celui-là, je me suis laissée avoir !!
C'est le film que je considère comme le plus gros navet de tous les temps.
Mais rien n'arrive quand même à la cheville de Lévy et Musso question néant !!

Franck_L a dit…

Nothomb, j'en ai lu 3 dans ma vie (parmi les plus connus) et j'y ai vu un avantage et un inconvénient.
L'avantage, c'est que c'est très court, ça se lit très vite. L'inconvénient, c'est que j'ai trouvé ça complètement nul.

tictac a dit…

Absolument du même avis que toi pour ce qui en est de son passé littéraire. J'avais hurlé de rire en lisant "Stupeur et tremblement" et je m'étais jetée la tête la première à la découverte du restant de ses oeuvres. Je n'ai rien aimé.
Je vais donc aller à la librairie feuilleter son dernier roman, juste pour vois si je croche, cette fois-ci.
Belle journée à toi!

antonia neyrins a dit…

J'ai lu Hygiène de l'assassin, Stupeur et tremblements, Métaphysique des tubes, Ni d'Eve ni d'Adam, que j'ai aimés. Cela se lit vite, c'est rafraîchissant. Par contre je n'ai pas accroché sur les deux derniers Le voyage d'Hiver et le Fait du Prince.

Je n'ai pas aimé non plus l'élégance du Hérisson.

Bref, nos goûts en littérature "classique" se ressemblent !

J'aime beaucoup lire tes critiques littéraires, car je trouve ton jugement fiable et de bon goût.

Anonyme a dit…

ahhhh fichtre, je ne dois pas être dans le bon moule.
non non ne me fustigez point.

j'ai adoré l'élégance du hérisson.

Je ne peux m'empêcher, tous les ans, d'acheter le dernier Nothomb.Je suis dingue mais elle me fascine.


et psssssssssst dans la même lignée les filles ; vous avez oublié un que j'ai adoré, donc que vous allez détester :
les déferlante de Galay.