mercredi 9 septembre 2009

Le monde est cruel pour Cahouète

Le lundi 24 août, Cahouète, 2 ans, 11 mois et 9 jours, amateur immodéré de chocolat et grand exhibitionniste devant l'Eternel, faisait sa première rentrée scolaire à l'Ecole Internationale de Dallas. Fidèle à son tempérament de barbare, il n'a pas versé la moindre larme quand sa mère l'a laissé aux bons soins d'une Texane inconnue avec une quinzaine d'autres gamins, et le soir, il a déclaré que tout s'était bien passé. Soulagement intense de Soeur Cadette.
Le mardi 25 août, Cahouète, 2 ans, 11 mois et 10 jours, a décrété qu'il avait déjà été à l'école hier et que tout bien considéré, il préférait la piscine.
Je n'aurais pas aimé être celle qui lui a annoncé qu'il venait d'en prendre pour quinze ans minimum.

Ci-dessus: Atterré, notre Conan miniature tente de se consoler avec un rhum-Coca.

6 commentaires:

Eve a dit…

Ah... La dure loi de la vie, déjà.

Quand j'ai levé le mien le vendredi pour qu'il retourne à l'école, il m'a répondu "Mais j'y ai déjà été hier !"

^^

(Trop mignon ton cahouète)

Ingrid a dit…

Qué biau gamin :D

Capricorn a dit…

Ha tiens? ça a pas marché pour lui non plus? ça me reassure...

Luna Part a dit…

un grand classique chez les bambins

funambuline a dit…

Plus Grand Neveu ayant débuté "l'école" jeudi dernier a décrété lundi qu'il n'y retournerai pas, ça ne vaudrait pas le coup, vu qu'il a tout compris. ARGH. Ce défaut de croire-savoir serait donc dans les gènes.

Soeur Cadette et moi étions plutôt atterrées. Il nous a fallu plus d'un coca pour nous remettre. Mais après deux peanut butter muffins (chacune, hum), ça va mieux. Finalement, il est rapide à comprendre, aucune raison qu'il ne souffre pas pour autant, hein ??? :-S

Le Beauf a dit…

Merci pour vos coms !

Signé : Le Papa de Cahouète...
;-)

Sinon, depuis la rentrée, il a trouvé d'autres occupations à l'école...

J'ai reçu un mail cette nuit m'informant qu'il s'était pris la porte des toilettes dans la tête, un enseignant ne l'avez pas vu!

Je le soupçonne de reluquer à travers le trou de la serrure maintenant...