mercredi 5 août 2009

Voyages voyages...

En début d'année, j'avais deux projets de voyage arrêtés: le Maroc début mai et Prague courant juin. J'appréhendais le premier et pensais que j'allais adorer le second. Erreur sur toute la ligne. Le Maroc m'a complètement séduite et Prague, gravement déçue. Et je me suis rendu compte qu'au fil du temps, ma conception du voyage évoluait.

Elle a sans doute commencé à le faire lors des road trips à travers les Zuess avec les VIP. Trois ans d'affilée, sous l'impulsion d'Autre Moi, j'ai visité des endroits sauvages dans lesquels je n'aurais jamais mis les pieds par moi-même, et j'ai été vraiment conquise par certains d'entre eux. Pas tous, mais assez pour élargir mes horizons touristiques jusque là réduits aux grandes villes, aux centres commerciaux et aux musées d'art moderne.

Au Maroc, cette tendance s'est confirmée. Même si j'ai pris du plaisir à faire un peu de shopping dans les souks, j'ai surtout aimé les rencontres avec les gens de là-bas et l'exotisme des paysages urbains très différents de ceux que j'avais connus jusque là. Je me suis beaucoup plus amusée à dessiner des choses qu'à en acheter.

A peine un mois plus tard, je me retrouvais à Prague avec des milliards d'autres touristes, dans une ville qui par contraste avec mon expérience de Marrakech et d'Essaouira m'a parue aseptisée et peu intéressante. J'ai bien été obligée de me remettre en cause et de me demander ce que je cherchais en voyageant, dans le fond. J'ai réalisé que jusqu'ici, mes expériences à l'étranger, bien que souvent plaisantes, avaient été assez superficielles d'un point de vue humain. Et j'ai eu envie que ça change.

Il y a dix jours, alors que nous buvions un verre au Meteko avec Miss Sunalee et diane cairn, la conversation s'est portée sur les voyages. Ils nous ont dit combien ils avaient adoré leur expéditions en Thaïlande et au Cambodge, et qu'ils espéraient partir au Vietnam cet hiver. Pour une raison que j'ignore, la Thaïlande ne me tente pas du tout (de plus, Chouchou y est déjà allé avec son ex); en revanche, le récit de leur trip organisé au Cambodge, avec une agence qui privilégie les petits groupes anglophones et les commerces locaux, m'a ouvert de nouveaux horizons.

Et le soir même, alors que nous dînions chez elle, Ingrid nous a également parlé de ses voyages en Thaïlande et au Cambodge, nous disant qu'elle n'avait pas aimé le premier mais gardait un excellent souvenir du second. J'y ai vu un signe. Depuis, je fantasme sur un pays dont je ne sais quasiment rien, sinon que sa capitale se nomme Phnom Penh (j'ai été obligée de vérifier l'orthographe avant de l'écrire) et que le régime communiste radical des Khmers lui a fait beaucoup de mal pendant, euh, longtemps. Autrement dit, même pas de quoi avoir la moyenne au bac en histégé.

En 2010, nous savons déjà que nous retournerons au Japon et que nous irons voir Soeur Cadette au Texas. Mais à partir de 2011, tout devient possible.

6 commentaires:

Sylvie a dit…

Bonjour Armalite,

Jusqu'à présent, je me suis "contentée" de te lire, mais aujourd'hui je t'écris pour mettre de l'eau à ton moulin : le Cambodge est un pays magnifique et la population y est adorable. J'ai déjà deux voyages à mon actif dans ce pays, un troisième sans doute l'année prochaine (je m'occupe d'une Association qui parraine des enfants là-bas) et, comme dans tous les pays d'Asie du sud-est, je te confirme le bonheur qu'il y a à s'imprégner de l'atmosphère qu'il y règne.
Si tu cherches un endroit encore moins touristique et tout aussi séduisant, pense au Laos !


Bonne journée,
Sylvie

Oli a dit…

Mes 2 expériences au Cambodge ont été fabuleuses ! Bien entendu il y a les temples d'Angkor qui sont de véritables merveilles implantées dans une forêt qui ajoute un charme supplémentaire. Mais le charme du Cambodge, c'est avant tout les sourires des cambodgiens. Ils sont acceuillants sans être envahissants. Mon dernier séjour date du mois de novembre : le climat y est parfait à cette époque. Nous avons également visité le Vietnam : il y existe un endroit incontournable : la région de Sapa qui se situe dans le nord à la frontière de la Chine. Les paysages y sont à te couper le souffle et les ethnies qui y vivent sont en dehors du temps ! Bref l'Asie du Sud d'Est fait partie de mes coups de coeur !

Miss Sunalee a dit…

En effet, une fois qu'on a été en Asie du Sud-Est, on ne peut s'empêcher d'y retourner. Le Cambodge et le Laos sont les deux pays qui m'ont le plus fait impression, mais j'ai beaucoup aimé aussi l'Indonésie, la Thaïlande (il faut creuser un peu plus pour éviter le tourisme de masse mais la nourriture délicieuse rattrape un peu ça), la Malaisie, Singapour et le Vietnam où en effet, je compte retourner (ça fait 10 ans déjà, et j'ai raté une partie du voyage à cause d'un typhon et des inondations qui ont suivi).

Et puis un voyage au Cambodge est compatible avec les grandes villes: tout dépend du billet d'avion mais comme nous volions avec Thai Airways, nous avons pu faire un stop-over de quelques jours à Bangkok (Kuala Lumpur, Singapour ou Taïwan sont aussi des possibilités).

ARMALITE a dit…

Aaaaaah vous me tentez tous affreusement et ça ne sera pas possible avant 2011 dans le meilleur des cas!

Miss Sunalee a dit…

gnark gnark !

Ingrid a dit…

Cambogde, t'as dit Cambodge ? J'peux v'nir j'peux v'nir ?
Comment ça faut garder les chats :D