mercredi 19 août 2009

"Les vivants et les ombres"

Parmi les rares romans que contenait la minuscule bibliothèque parentale, figurait une série en seize tomes appelée "Jalna": l'histoire d'un domaine terrien et de ses propriétaires, au Canada pendant la fin du XIXème et la première moitié du XXème. J'avais à peine 10 ans quand j'en ai dévoré l'intégralité, fascinée par les personnages hauts en couleurs qu'avait créés Mazo de la Roche. Longtemps, mon homme idéal a eu les cheveux acajou, la silhouette nerveuse, le talent de cavalier et la fougue irrésistible de Renny Whiteoak.

Depuis, j'ai gardé une petite faiblesse pour les sagas familiales qui me promettent des heures et des heures de lecture, d'amants séparés par le sort, de fils prodigues incarnant l'espoir de toute une dynastie, de filles déshonorées et d'enfants illégitimes animés par la soif de revanche, d'épousailles en grande pompe et de veuvages cruellement précoces. "Les Vivants et les Ombres" me promettait tout cela, raconté du point de vue original de la maison abritant ces péripéties. J'aurais dû adorer... Pourtant, ce ne fut pas le cas.

Est-ce parce que j'ai trouvé l'écriture trop vieillotte et pesante - en accord avec l'époque et les événements décrits? Est-ce parce que je n'ai pas réussi à m'intéresser aux troubles politiques qui agitèrent la Pologne dans la seconde moitié du XIXème siècle? Est-ce parce que les protagonistes me semblaient tous soit terriblement antipathiques, soit fades et inconsistants? J'ai passé plus de six cents pages à espérer que quelque chose pique mon intérêt, mais en vain. Cette fois, l'alchimie n'a pas fonctionné.

10 commentaires:

Malena a dit…

Dans le genre saga familiale, est ce que tu as lu "La maison aux esprits " de Isabel Allende ?

ARMALITE a dit…

Non, c'est bien?

Malena a dit…

Ah ben moi j'ai adoré masi j'ai lu en V.O. Je ne sais pas ce que donne la traduction :)

Surella a dit…

Ah Renny Whiteoak...le jeune Finch ... le vieux Ernst..je pensais être la seule à avoir lu çà ;)) je me souviens particulièrement comment finit l'un des tomes: par Renny qui rappelle à Finch le dernier mot de la vieille grand-mère: "Victoire" ... :)

ARMALITE a dit…

Heyyyy, une copine de Jalna!!! :-D C'est à cause de cette série que je me teins les cheveux en roux depuis plus de vingt ans et que je rêvais secrètement de m'appeler Adeline quand j'étais jeune.

Cécile de Brest a dit…

Et bien je suis désolée que tu n'aies pas aimé d'autant que je te l'avais recommandé !
Moi j'ai vraiment apprécié, je pense même que c'est ce roman qui aura mon vote final pour le prix des lecteurs du livre de poche...
J'ai, au contraire de toi, apprécié le style.

ARMALITE a dit…

Cécile: C'est effectivement un bon livre bien écrit, mais auquel je n'ai pas accroché. On ne peut pas gagner à tous les coups ^^ Et je me suis un peu instruite au passage, ce qui ne gâche rien.

Anonyme a dit…

Dernier coup de cœur en date, dans le genre saga familiale: Retour à Montechiaro de Vincent Engel (écrivain belge talentueux)...

Anne a dit…

Mogador.
Les gens de.
Ca manque de terribles secrets mais pas de chevaux, ni d'héroïnes courageuses et tragiques.
Mon Jalna à moi.
Ai failli appeler un fils Numa et fortement espéré qu'il soit roux (bon, j'ai eu une fille châtain à la place et l'ai appelée Brune).
Sinon, Rodolphe, ses jurons, ses chansons républicaines et son amour pour une nana d'un mètre cinquante cing avec des "yeux couleur huitre", c'est juste Ze Man.

Athéna a dit…

ah une autre fan de Jalna ! je les ai tous lus des tas de fois ! je crois que je les connais par coeur; j'ai refusé de voir l'adaptation télé quand j'ai vu qu'ils avaient supprimé un des frères