vendredi 7 août 2009

La saga de l'été: Sauvetage d'une peau (épisode 3)

Résumé des épisodes précédents: après avoir remporté la guerre des boutons et réussi à maintenir l'armée des rides à distance, notre héroïne s'attaque désormais à son ennemi le plus récent mais aussi le plus redoutable - le mélasma!

Le mélasma (également appelé "masque de grossesse", car survenant souvent chez les femmes enceintes), ce sont de vilaines taches brunes sur le visage provoquées par la conjonction hormones + soleil. Partant de là, il existe deux solutions évidentes pour lutter contre cette horreur:
- arrêter la prise d'hormones
- se protéger au maximum contre le soleil

Arrêter les hormones, c'est peut-être une option pour celles qui prennent la pilule et qui veulent bien envisager un autre moyen de contraception; ça ne l'est pas pour moi qui ai besoin de prendre du Lutényl 20 jours par mois afin de neutraliser une maladie gynécologique chronique (l'endométriose).

Me protéger au maximum contre le soleil... Hum. Je vis à Bruxelles où il pleut à peu près 360 jours par an et où il grêle les cinq autres; je sors de chez moi en moyenne une fois et demie par semaine, généralement pour aller me réfugier dans une galerie commerçante couverte; et je ne mets jamais le nez dehors sans écran total (crème solaire SPF 50). En gros, je mène à peu près une existence de vampire et je ne vois pas comment je pourrais faire mieux sur ce point.

Donc, mon mélasma reste là. Il ne disparaît pas l'hiver, comme chez la plupart des autres filles non-enceintes qui en sont atteintes. Au contraire, il s'accentue au fil des mois. J'ai un petit espoir qu'il s'estompe quand je cesserai de prendre mon traitement, mais j'en ai encore pour 10 ou 15 ans avant la ménopause...

Alors, j'ai cherché des crèmes miracle susceptibles de l'atténuer. La première m'a été recommandée par un excellent dermatologue: kit éclaircissant des laboratoires Renophase, 100€ les 6 semaines de traitement, à utiliser en continu jusqu'à la fin de mon traitement hormonal. Malgré les cris de douleur de mon Codevi et le flap-flap de mes futurs voyages en Asie que j'entendais s'envoler à tire-d'ailes, j'ai persisté pendant six mois... pour un résultat absolument nul.

Je me suis dit que tant qu'à avoir une efficacité zéro, j'allais au moins chercher un produit d'un prix plus raisonnable et disponible en parapharmacie. J'ai porté mon choix sur le soin éclaircissant Melascreen de Ducray. 20€ environ le flacon pour trois mois. J'arrive au bout du premier, et je n'ai constaté aucune amélioration.

Sur un forum de dermatologie, j'ai lu qu'une combinaison zinc + vitamine C pouvait venir à bout de certaines mélasmas. Je me bourre consciencieusement de pilules jaunes et de quarts de comprimés parfumés à l'acerola depuis deux mois: still nada.

Faute de pouvoir faire partir ce fichu mélasma, j'ai décidé de le camoufler. J'ai testé une kyrielle de fonds de teint. Le Avène et le MAC étaient chouettes dans l'absolu mais pas assez couvrants. Le Dermablend de Vichy, réputé planquer même les pires défauts, a une texture que je trouve épouvantable et... laisse quand même transparaître mes maudites taches. Au final, c'est encore avec mon cher Teint Idole de Lancôme que je les trouve les moins visibles.

Sinon, pour le front, il reste toujours l'option frange. Pour le reste du visage, je vais peut-être me la jouer parano de la grippe porcine et m'offrir un masque filtrant.

5 commentaires:

Miss Sunalee a dit…

Bref, c'est comme Michael Jackson mais à l'inverse !

Trêve de plaisanteries, je ne connais pas de solution, je peux juste demander à une amie quel fond de teint elle utilise. Il est très couvrant parce que devant cacher une couperose carabinée.

Bonnes vacances, miss !

sylvie-québec a dit…

Bonjour! je ne post pas souvent mais mon dermato me recommande une crème éclaircissante de la compagnie REVERSA, c'est une compagnie québécoise. J'aime les résultats...peut-être est-elle en vente chez toi ? Bye

Anonyme a dit…

Bonjour, où en es-tu de ton melasma ?

ARMALITE a dit…

Nulle part. Il est toujours là, et j'ai renoncé à m'en débarrasser. Je mets de l'écran total pour ne pas l'aggraver, et puis voilà.

Claire a dit…

Je suis exactement dans le même cas que toi! On m'a récemment parlé avec enthousiasme de la crème Dermamelan qui a l'air, au vu des avis sur le net, plus efficace que les autres! Je vais essayer à la rentrée, quand il y aura un peu moins de soleil à Paris... Je te tiendrai au courant si tu veux! Bises. Claire