lundi 13 juillet 2009

2 de tension

Bilan après cinq jours de Deroxat/Xanax:
- Je m'endors facilement le soir - ce qui est un petit miracle vu ma propension à l'insomnie et la chaleur qui règne en ce moment dans ma chambrette sous les toits.
- J'ai très peu d'appétit - ce qui est un deuxième petit miracle, car même dans mes périodes suicidaires, je n'ai JAMAIS été foutue de sauter un repas.
- J'ai retrouvé un mode de pensée rationnel; autrement dit, je suis de nouveau capable de faire la part des choses et de ne pas flipper ma race pour un truc qui ne s'est pas encore produit et, avec un peu de chance, ne se produira jamais.
- Par contre, j'ai une force musculaire légèrement inférieure à celle d'une crevette anémiée. Si je dois marcher plus de cent mètres, mes jambes flageolent; hier j'ai failli laisser échapper une bouteille d'un litre qui n'était qu'à demi pleine; globalement, je me sens super faible et je dois lutter toute la journée contre l'envie d'aller m'allonger. Pas pour dormir, car je ne suis pas somnolente, mais juste pour me reposer. Donc bien que je n'aie pas particulièrement de difficultés de concentration, travailler m'est assez pénible.
Pour l'instant, je dirais que ça n'est pas idéal mais que je préfère ça de loin aux semaines qui ont précédé. Après-demain, je suis censée doubler ma dose de Deroxat, et j'espère que ça ne va pas m'abrutir totalement. Le premier qui ricane "Ca nous fera des vacances" est prié d'aller jouer dans le mixer.

8 commentaires:

Gabrielle a dit…

Je suis heureuse d'apprendre que tu dors - à mon humble avis - c'est essentiel.

En revanche que tu sois si faible est inquiétant.

Essaie de faire une cure de gelée royale, de vitamine C, toussa, pour contrebalancer..
Prends soin de toi ;-)

Moi a dit…

PArs en avance pour ne pas louper ton train ! (le mixer il est est cassé !)

Miss Sunalee a dit…

C'est le propre de certains antidépresseurs, ça coupe l'appétit. j'ai perdu 8 kg à l'époque, que j'ai allègrement repris entretemps. Ils aident aussi à avoir moins de sautes d'humeur mais l'idée, c'est d'apprendre à faire ça sans médicaments, apprendre à mieux réagir aux contrariétés et chagrins (pas simple mais la thérapie peut vraiment aider) (et c'est la fille qui a crisé hier soir à cause de la nouvelle panne de la voiture!).

Les chutes de tension, je suppose qu'elles vont passer. Si ce n'est pas le cas, il faudra peut-être voir si un autre médicament te convient mieux. J'en fais de temps en temps et ma solution, c'est chips au sel et coca (pour le sucre), ou un petit verre de porto.

Et la fatigue est à mon avis tout à fait normale et va passer progressivement.

En tous cas bon courage !

ARMALITE a dit…

Pour le porto, c'est raté, on peut pas mélanger l'alcool et les médocs...

Princesse Audrey a dit…

Le manque de forces est peut-être dû à la baisse d'appétit, qui t'empêche de manger pour retrouver des forces ? Fais le plein de protéines ! Je suis contente de voir que tu vas mieux, ça me fait plaisir.
Bises !

Cécile a dit…

La fatigue est assez courante les 3premières semaines... après tu auras une "patate" de folie! Continues malgré les effets secondaires qui s'estomperont par la suite (j'étais aussi en mode marmotte au début).

Grâce à ce medoc je vivais enfin dans le present sans anticiper outremesure : quelle paix!

En revanche cela m'a fait poser des questions : et si nous autres , êtres humains nos pensées étaient seulement régulés par des neuromediateurs...

J'ai arrété de culpabiliser quant à la prise de cette béquille chimique car après tout, les diabétiques manquent d'insuline et ils reçoivent quotidiennement la sustance dont ils manquent... et pourquoi pas les phobiques à anxiété generalisée pour qui le taux de serotinine n'est pas optimal?

J'ai quelques références de livres qui m'avaient aidés à comprendre mes maux physiques et psychologiques. si tu veux...

Bien à toi,

Cécile

Mélanie a dit…

L'alcool et les médocs, c'est possible, faut juste être prudent. ;)
Et la perte d'appétit, je crois que c'est normal, ça m'avait fait pareil.

Anonyme a dit…

Je croyais que le le xanax et deroxat faisait grossir. Non?
Enfin si c'est pas le cas c'est tant mieux pour toi. Peut -être que ça dépend des gens. En tout cas cette expérience est très intéressante à lire parce que c'est bien la première fois que je lis des choses positives sur les anti dépresseurs.
Courage!