mercredi 17 juin 2009

La bibliothèque du monastère de Strahov

Dieu sait que je ne suis pas fan de vieilles pierres en général et de monuments religieux en particulier. J'avais pourtant une bonne raison de nous faire patienter sous un soleil de plomb pour attendre le funiculaire qui gravit la colline de Petrìn, à l'ouest du pont Charles, puis aussitôt arrivés au sommet redescendre à pied l'autre versant de celle-ci: je voulais visiter le monastère de Strahov dont mes guides vantaient la sublime bibliothèque, notamment ses deux salles de philosophie et de théologie contenant chacune plusieurs milliers d'ouvrages anciens. Après les avoir contemplées de visu dans toute leur splendeur, je crois que j'aurais été prête à entrer dans les ordres juste pour pouvoir passer le reste de ma vie à lire là-dedans sans m'interrompre que pour manger et dormir.

Parce qu'une bonne photo vaut mieux qu'un long discours, admirez donc:





5 commentaires:

Ingrid a dit…

Manger, dormir... Faut prier aussi, beaucoup :D T'es prète à ça ?

Gabrielle a dit…

Aaaah ! Quelle merveille !!!

ARMALITE a dit…

Ingrid: si on me laisse le choix du dieu à prier, ça doit pouvoir se faire... Dans les religions polythéistes, il doit bien y avoir une déesse des chaussures à talons, des sacs à mains ruineux et du maquillage, non? :P

MademoiselleSix a dit…

Quelles merveilles! Et comment ai-je pu rater cet endroit et même ne jamais en entendre parler malgré deux séjours à Prague? Là tout de suite j'ai envie de me transformer en acarien de moquette verte pour y vivre toujours...ceci dit faudrait quand même que j'apprenne le tchèque avant, et puis je doute qu'il y ait quelque volume de littérature érotique, enfin je me console comme je peux!

Ingrid a dit…

:DDD
T'as pas tort...