mardi 16 juin 2009

Expo permanente Jan Saudek

Chouchou aime me faire découvrir ses photographes préférés, et réciproquement. Au tout début de notre histoire, il m'a initiée à Araki lors de la mythique expo de Charleroi, et j'ai adoré. J'ai essayé de lui faire parcourir le recueil des oeuvres de Tim Walker, sans succès pour l'instant; en revanche, il a beaucoup aimé les portraits de Richard Avedon admirés le mois dernier à Amsterdam. Hier matin, pour notre dernière journée à Prague, il m'a entraînée à la galerie de Jan Saudek que je ne connaissais pas du tout alors que c'est le plus célèbre des photographes tchèques.

Je n'ai pas mis longtemps à comprendre que le travail de Saudek n'était pas du tout, du tout ma tasse de thé. La majeure partie de ses photos mettent en scène des "freaks", personnes gravement handicapées ou obèses, nues dans des attitudes provocantes ou juste grotesques. Je veux bien croire que ça ne soit pas gratuit et qu'il y ait une véritable intention artistique derrière, mais celle-ci m'a complètement échappé. Ses oeuvres ne me choquent pas, mais elles ne m'émeuvent pas non plus à quelques rares exceptions près: la série de photos intitulée "Life of a solider" qui montre un soldat d'abord en uniforme complet et impossible à identifier, puis de plus en plus déshabillé et jusqu'à ce qu'il ne reste de lui qu'une croix au-dessus d'une tombe; ou encore les "Hey Joe" dont les sujets de dos s'éloignent au milieu d'un paysage désert. En revanche, j'ai trouvé très intéressante la façon dont il traite ses couleurs: non pas à Photoshop comme tout le monde et son chien de nos jours, mais au moment du tirage. Bref, je n'ai pas aimé, mais je me suis couchée un peu moins inculte hier soir.

Galerie Jan Saudek, Celetna 9, Prague
Ouvert TLJ 10h-20h, entrée 130 kc

3 commentaires:

Miss Sunalee a dit…

La photo que tu as publiée, c'est celles d'un album de Soul Asylum il me semble...

ARMALITE a dit…

Beaucoup de gens se servent des photos de Saudek pour illustrer leurs affiches, leurs pochettes de disque etc, donc ce n'est pas impossible. J'ai publié celle-là parce que de toute celles que j'ai trouvé sur le net, c'était une des rares qui me plaisaient un peu.

Miss Sunalee a dit…

Tu as raison, ce n'est pas trop mon genre de photos non plus.