mercredi 3 juin 2009

Décès de David Eddings

David Eddings vient de mourir à l'âge de 77 ans.
Si vous n'êtes pas amateur de fantasy, son nom ne vous dira probablement rien, mais il est l'auteur d'une des séries les plus populaires du genre, la pentalogie de la Belgariade. C'est Gren qui me l'avait fait découvrir début 1994, alors que je venais de négocier mon départ de chez Toys R'Us et que je me retrouvais complètement désoeuvrée. J'ai dévoré les cinq (gros) tomes en moins de deux semaines.
Par la suite, j'ai lu une très grande partie des bouquins de David Eddings; j'ai même eu l'occasion d'en traduire quatre. C'était, au final, toujours les mêmes archétypes de personnages ayant le même genre de rapports, pratiquant le même genre d'humour, se fourrant dans les mêmes situations et évoluant dans des univers à la mythologie quasi-identique. Un peu lassant à la longue, donc, mais la recette fonctionnait toujours très bien à en croire le succès jamais démenti de ses bouquins.

3 commentaires:

gren a dit…

Oh, non... c'est toi qui me l'apprends. J'avais aussi beaucoup aimé la Belgariade et la Mallorée...

ARMALITE a dit…

Ben, j'espère bien que tu me conseilles pas les bouquins que tu as trouvés nazes!!! :P

Eve a dit…

Rhooooo... :'-(