samedi 11 avril 2009

Où j'ai des priorités dans la vie

Il y a deux mois, je demandais à mon plombier combien coûterait la pose d'une climatisation réversible dans l'appartement de Monpatelin - situé sous les toits, donc atrocement chaud l'été, et muni de radiateurs électriques riquiqui, donc jamais vraiment bien chauffé l'hiver. Comme je touche cette année des droits d'auteur sur lesquels je ne comptais pas, je me disais que ça serait un bon investissement à réaliser, et déductible de mon revenu imposable en outre.
- Pour la surface que vous avez, dans les 1500 euros, m'a répondu le plombier. Mais le prix du matériel varie d'un mois sur l'autre. Recontactez-moi trois semaines avant la date où vous voulez faire les travaux, et je vous établirai un devis ferme.
Cette semaine, je lui ai donc envoyé un mail pour me rappeler à son bon souvenir. Le devis m'est parvenu quelques jours plus tard: il y en avait pour 2753 euros et des poussières.
"Vous m'avez prévenue qu'il pouvait y avoir des variations de prix, mais quasiment du simple au double, ça fait un peu beaucoup, non?" ai-je répondu.
Justification de mon plombier: "Oui mais vu la configuration de votre duplex, le fabricant pense qu'il faut passer dans la gamme au dessus pour que ce soit efficace."
Bon, je veux bien le croire, d'autant que c'est un ami d'Etre Exquis et que j'ai été très satisfaite de la façon dont s'est déroulé mon changement de cumulus. Mais 2800 euros, c'est mon budget pour deux semaines au Japon. Entre un voyage inoubliable et mon confort thermique une semaine par mois, six mois par an, le choix est vite fait. Si un jour, Chouchou s'installe en indépendant et qu'on peut passer plus de temps à Monpatelin, je procèderai aux travaux nécessaires pour notre confort. Jusque là, j'enfilerai un pull supplémentaire l'hiver et vivrai volets fermés/ventilo colonne à 30€ chez Carrefour braqué sur moi l'été.

1 commentaire:

Oli a dit…

Très bon choix !

Olivier