vendredi 10 avril 2009

"Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses"

Avec un titre pareil, et vu que l'auteure est "marrainée" par Pénélope Bagieu, je pensais me marrer tout au long des 96 pages de cette bédé. Raté. Leslie Plée raconte ici l'année pendant laquelle elle a travaillé dans "une grand surface de produits culturels" avant de démissionner pour sauver sa santé physique et mentale. Le lecteur pourrait penser que les anecdotes qu'elle rapporte sont à moitié inventées ou au moins très exagérées; pour avoir bossé dans la grande distribution au début des années 90, je sais qu'il n'en est rien. Que c'est un secteur qui traite vraiment ses employés comme des esclaves en leur imposant des tâches abrutissantes, des horaires inhumains et des conditions de boulot effarantes, le tout pour des salaires de misère - tout en exigeant d'eux qu'ils gardent le sourire et s'estiment heureux d'avoir un CDI, par les temps qui courent! Bref, cette bédé n'est pas exempte d'humour, bien au contraire, mais le genre d'humour qui fait grincer des dents plutôt que rire à gorge déployée. A la fin, on se réjouit pour l'auteure qu'elle ait eu le courage de claquer la porte afin de se consacrer à sa vraie passion: le dessin. Pas si drôle que ça, donc, mais très édifiant.

2 commentaires:

VaL a dit…

HS : j'aime beaucoup cette nouvelle photo. Très Printannière ;)

Anonyme a dit…

Je vous trouve superbe aussi sur cette nouvelle photo mais je n'ai pas bien compris ... le tronc où est-il?
Effet d'optique sans doute.