jeudi 5 février 2009

Sur un arbre perché

Alléchée par la description du restaurant qui promettait "un repas dans un arbre avec espaces-cabanes et balancelles", j'avais réservé une table pour le déjeuner d'hier.

J'ai aimé:
- la formule déjeuner à 21€ l'entrée-plat ou le plat-dessert. Mais je ne l'ai pas prise parce qu'il y avait une sauce café dans un des deux plats principaux et un gratin de rutabagas en accompagnement de l'autre. Je ne parle même pas du cheesecake aux speculoos proposé en dessert. Non, je n'en parle pas: je risquerais de m'énerver.
- la conversation avec la jeune femme de la table d'à côté, qui vient de monter un site web de bonnes adresses bouffe: Odélices.

Je n'ai pas aimé:
- la disparition de ma réservation pourtant confirmée par mail.
- la déco qui consiste en fait en un pauvre faux arbre planté près du comptoir de l'accueil, quelques parois de planches et des balancelles hyper mal placées, juste entre la porte et le comptoir, pile sur le chemin des serveurs et des clients qui arrivent ou repartent.
- l'inconfort total de la banquette sur laquelle nous nous sommes retrouvés assis: coussins trop gros qui glissaient en avant et empêchaient de s'asseoir correctement, mauvaise hauteur et trop grand éloignement par rapport à la table; vraiment ça n'allait pas.

Je recommande?
Non. Nos plats n'étaient pas mauvais mais tout de même un peu chers. Les endroits-concepts, ça peut être sympa... à condition que la réalisation soit à la hauteur de l'idée.

Sur un arbre perché, 1 rue du Quatre Septembre, 75002 PARIS
Réservation (théoriquement) possible sur leur site internet

2 commentaires:

Marie-Laure a dit…

C'est drôle comme un même lieu peut être vu différemment par deux personnes !

Avec mon homme, nous étions déjà venu dans ce restaurant et justement, nous apprécions les coussins moelleux pour s'asseoir ;o)

Nous avons appréciés nos plats à chaque fois.

J'ai mis mon reportage en ligne : http://www.odelices.com/bonnes_adresses_paris_restaurant_sur_un_arbre_perche.php

Bonne continuation !
Marie-Laure

ARMALITE a dit…

Oui, j'avais déjà lu votre article et m'étais dit la même chose!