jeudi 29 janvier 2009

Un poil blonde

Tout à l'heure, après avoir copieusement transpiré sur ma Wii Board pendant une demi-heure, je décide d'aller prendre une douche bien méritée. Au sortir d'icelle, je m'enveloppe d'un immense drap de bain et m'assieds sur le bord de la baignoire pour attendre que le tissu éponge absorbe la flotte dont je suis couverte. C'est alors que mon regard dérive vers mes régions inférieures et que j'aperçois... Nooon? C'est sûrement un effet de la lumière électrique. Hélas! J'ai beau me tordre le cou dans tous les sens, il est bien là. Tout fin, certes, et plus raide que la moyenne, mais indubitablement blanc.
Atterrée je suis. A l'âge canonique de 37 ans et 10 mois, je dois avoir en tout et pour tout une dizaine de cheveux blancs, alors que comme de toute façon je les colore, qu'ils restent bruns ou non sous le 665 de chez Garnier n'a aucune importance. Mais je vais quand même pas me teindre la touffe! Déjà que je me soumets à la torture mensuelle qui consiste à lui faire une coupe brésilienne à grands renforts de cire brûlante...
Dégoûtée, je me dis que je vais provisoirement régler le problème en arrachant l'insolent. Qui - c'est bizarre - me reste entre le pouce et l'index avant même que j'aie pu tirer dessus. Les sourcils froncés, je l'approche de mes lunettes pour mieux l'examiner.
...Apparemment, les poils de chat ont les mêmes propriétés que le velcro et résistent au lavage à grande eau.


2 commentaires:

Depressif man a dit…

"Un poil blonde"
Un poil blonde ?
Ben même plus d'un j'dirait ! xD

Vous êtes vraiment trop trop forte -__-

Mélissa a dit…

Mais tout est bien qui finit bien, alors!
;)