jeudi 15 janvier 2009

Soldes d'hiver 2009 - Episode 4: No shopping in Monpatelin

L'heure est grave.
Cette semaine, je n'ai pas trouvé le temps (ni la motivation) d'aller faire un tour au centre commercial voisin de Monpatelin, pourtant doté d'un Printemps et d'une boutique Cop Copine.
Aujourd'hui alors que je me promenais en ville, je me suis contentée d'acheter une galette des rois pour apporter chez Christophe et Christine qui m'avaient invitée à dîner ce soir. Je suis passée à la Fnac chercher nos billets pour aller voir Dita von Teese au Crazy Horse le mois prochain, et je ne suis même pas montée à l'étage jeter un coup d'oeil aux livres et aux DVD. Je suis entrée chez Sephora dont j'ai fait le tour machinalement avant de ressortir sans rien toucher, puis chez Pimkie où j'ai essayé un très chouette pantalon noir avec de fines rayures chinées. Il était ultra-taille basse, très confortable, bien coupé, mais trop grand pour moi en taille 40 et épuisé en 38. Au lieu de me dire que j'allais prendre le 40 et le faire ajuster par ma couturière, je l'ai sagement reposé sur son portant. Pourtant, à 34,95 euros soldés à - 50%, il ne m'aurait pas ruinée. Je suis passée dédaigneusement devant le Comptoir des Cotonniers et ressortie du centre commercial avec une sensation étrange, inédite dirais-je même. J'ai cherché un moment avant de réaliser: je n'avais aucun paquet dans les mains, aucune ficelle pour me scier les doigts, aucune boîte qui me battait les mollets.
En fin d'après-midi, je suis passée à la boutique Swarovski où travaille Christine, et j'ai flashé sur une bague sublime, beaucoup trop grosse pour mes petites mains aux ongles courts (je ne me les ronge pas mais je n'arrive pas à taper sur le clavier de mon ordi quand ils sont trop longs). A tout hasard, j'ai demandé si je pouvais l'essayer quand même. Et là, grosse misère: en fait, elle m'allait vachement bien. Et elle avait une classe démente. C'était tout à fait moi - du rouge, du brillant, des boucles, de la fantaisie... Son prix par contre n'avait rien de fantaisiste: 240 euros. A un autre moment, j'aurais sans doute craqué. Mais là, je venais de faire un (gros) chèque au copain plombier d'Etre Exquis. J'ai gentiment rendu la bague à Christine en disant que j'allais faire mes comptes et qu'on verrait plus tard.
Je crois que je couve quelque chose.

4 commentaires:

Isidora Trou a dit…

Bonjour Armalite,
Je sais que tu n'es ni une agence de voyage, ni le guide du routard, mais je suis ton blog depuis un moment et demain matin, je pars pour le week end pour Bruxelles.
Et alors ? Ben, je cherche des adresses de resto, de bars, de magasins...
Tes adresses ou celles de Régis (que j'adore) seraient comme un peu de soleil dans mon ciel d'hiver. Enfin sans vouloir déranger ;-)

ARMALITE a dit…

Aujourd'hui j'ai une journée de folaï et pas le temps de te dresser une liste, détaillée, mais le sujet a été abordé il y a quelques jours ici:
http://www.monblogdefille.com/blog/20090113bruxelles-pour-nancy
Et j'ai bien participé à la discussion en donnant les noms des endroits que j'aime; il ne te reste plus qu'à faire un tour sur les pages d'or (= pages jaunes belges) pour les situer sur une carte. Bon séjour à toi.

Isidora Trou a dit…

Trop bien.
Merci et bon courage pour ta journée de dingue.
A bientôt

Ingrid a dit…

P'têt qu'inconsciemment tu te prépares à ton mois de février écolo-conome :D