mardi 20 janvier 2009

La question existentielle du mardi soir

Je viens de me rendre compte que je connaissais encore par coeur toutes les paroles de toutes les différentes versions du générique de Goldorak.
Par contre, j'ai oublié les identités remarquables et la loi statistique de Poisson depuis belle lurette.
Peut-être ne retient-on durablement que les choses qui nous plaisent. Je peux réciter à la virgule près plusieurs fables de La Fontaine apprises dans ma petite enfance et deux ou trois poèmes de Baudelaire découverts au lycée. En revanche, je serais bien en peine de vous ressortir les dates exactes de la IIIème république française ou de reconstituer la liste des présidents qui se sont succédés à la tête de notre beau pays avant Carlito. (Autrement dit, si vous jouez au Trivial Pursuit en équipe avec moi, vous pouvez me laisser les questions marrons et les roses, mais sur les jaunes et les vertes, vous êtes plus seul qu'un rescapé du vol 815 d'Oceanic Airlines - ou que le héros d'un célèbre roman de Daniel Defoe.)
En vertu de quoi, j'aimerais qu'on m'explique pour quelle raison saugrenue mon disque dur personnel héberge encore un album entier de Carlos et toute la chorégraphie de la Macarena.

PS: La photo qui illustre ce post est une allusion non voilée à un de mes grands traumatismes d'enfance. J'avais supplié mes parents pendant des semaines, voire des mois, pour qu'ils m'achètent ce 45 tours. Et environ 24h après qu'il soit entré en ma possession, Soeur Cadette s'est assise dessus, en cassant un petit bout sur le bord. Résultat, on ne pouvait plus écouter les vingt premières secondes sinon l'aiguille du tourne-disque tombait dans le trou. J'étais inconsolable.
Si j'ajoute à ça que l'album de Carlos incriminé plus haut appartenait à la même Soeur Cadette qui tous les mercredis me l'infligeait jusqu'à dix fois d'affilée ("Faut travailler tous les abdooos, faut être beau de bas en hauuut, faut faire l'effort, de faire du sport, j'ai une recette magique et c'est ma gym en musique..." Voyez, je ne vous mens pas!), on comprendra mieux que cette morpionne ne m'ait inspiré pendant de longues années qu'une solide rancoeur.

5 commentaires:

Soeur Cadette a dit…

morpionne je m'insurge! et d'abord il faut replacer Carlos dans le contexte des 80's.. c'était quand même le TOP (juste après Chantal Goya), le Tokyo Hotel des moins de 10 ans quoi!

Depressif man a dit…

Naaaaaaaaan !
Vous connaissez LOST ?
Trop trop fort !
Vous aimez ? XD
Bonne année !!

(barf, un commentaire c'est un commentaire !)

ARMALITE a dit…

Depressif man: dis donc, je vis à Bruxelles, pas sur la lune! J'ai bien aimé Lost au début, mais j'ai décroché vers la saison 4 parce que je commençais à avoir beaucoup de mal à m'y retrouver.

Soeur Cadette: pas d'excuse, tu avais juste des goûts de chiotte musicalement parlant jusqu'à ce que tu te mettes à écouter MES disques ^^
(et sinon, la comparaison entre Carlos et Bill des Tokio Hotel me fait beaucoup, beaucoup marrer...)

Gren a dit…

Ah je l'avais raté de post là... moi aussi je connaissais les chansons de Goldorak par coeur (aujourd'hui encore)... et j'avoue, j'avais un petit penchant pour Noam...

Depressif man a dit…

Bruxelle ? La lune ? Quelle différence ? Moi j'ai la tête dans les étoiles alors ... xP
Rholala ! Mais alors ce début de saison 5 est splendidou, vraiment. M'enfin, j'dit ça, j'dit rien ^^

Vous aiez la SF ?
Battlestar Galactica peut être ?
Ou alors la débauche et les problemes des ados ? Skins ?