mercredi 21 janvier 2009

Guest "star"

Aujourd'hui, vous pouvez me retrouver .
J'ai écrit ce texte début novembre suite au commentaire très virulent, sur un de mes posts, d'une personne qui estimait qu'il fallait être un monstre pour ne pas aimer les enfants. Comme ça fait un bail que j'en ai marre de devoir me justifier sur ce point, j'ai eu envie d'exprimer mon ras-le-bol au travers d'un support qui toucherait davantage de monde que mon modeste blog. Merci à Hélène de publier mon coup de gueule.

7 commentaires:

Marine a dit…

Y'a pas de texte plus clair pour expliquer mon ressenti également.

Rien que dans la famille, ce genre de remarque est très gavant parce qu'étant donné que je suis jeune, j'ai plus qu'à fermer ma gueule sous prétexte que je changerais forcément d'avis parce qu'à mon âge on n'a pas d'avis sur ça et gnagnagna et que soit-disant on y vient toutes un jour.

Quand je parle de mon non-désir d'enfant parce que ça me rebute, parce que je trouve ça répugnant vraiment, que je trouve aucune magie dans le fait de concevoir un enfant, de le porter, de donner la vie, de materner et j'en passe, on me regarde avec des yeux globuleux.

Je vais pas me forcer ni changer mon discours pour rentrer dans une case de conformité qu'on veut m'imposer.

C'est pas ma vision du bonheur (bonheur qui englobe épanousissement, liberté...) d'avoir un enfant bien au contraire. Alors pourquoi vouloir m'y contraindre ?
La définition du bonheur n'est pas universelle heureusement !

Anonyme a dit…

Tu fais un buzz avec ce post...

Londoncam a dit…

J'ai lu ton texte et je ne le trouve pas si virulent que ça, je le trouve juste.

Tu as tout à fait le droit de ne pas vouloir d'enfants, et de ne pas apprécier plus que ça leur compagnie. C'est fou comme d'admettre la différence est difficile pour certaines personnes. Comme si il n'y avait qu'une seule façon de vivre: se marier et avoir des enfants... Super ! Et pour les femmes qui veulent des enfants mais ne peuvent pas en avoir, elles sont anormales aussi ?

J'ai lu aussi les commentaires virulents sur le post auquel tu fais référence. L'argumentation de la personne est lamentable: faire des enfants pour ne pas finir seul, ça peut aussi être considéré comme une façon bien triste de voir les choses !

Courage, tout le monde n'est pas si idiot et borné :-)

Anonyme a dit…

Tu arrives à supporter les enfants de ta soeur, non?
Il y a une nuance entre, je cite, "trouver ça répugnant" et ne pas en désirer pour soi-même tout en tolérant que d'autres femmes soient mères. Par contre, quand on voit le nombre d'enfants conçus pour de mauvaises raisons: être moins seule, sauver son couple, s'occuper et j'en passe, on aimerait que des femmes intelligentes comme toi deviennent mères :)

Egogramme a dit…

Pour répondre à toutes les questions idiotes (et insistantes) posées, voici un bingo de réponses :
http://mariemarie0000.free.fr/bingo.html

Pour des articles de fond, le site francophone "Childfree"
http://childfree.moonfruit.fr

"Je veux être libre d'enfants", c'est bien un beau programme ? :o)

Anonyme a dit…

et je te raconte même pas l'enfer quand tu ne veux pas d'enfants et que tu es végétarienne

:-)

Veggie en folie

ARMALITE a dit…

En même temps c'est logique: si t'aimes pas les enfants, pourquoi tu te forcerais à en manger? ^^