mercredi 15 octobre 2008

Monpatelin, octobre 2008


5 commentaires:

Mélanie a dit…

Hum... Y a la partie Agessa qui pique les yeux, là. ;)

ARMALITE a dit…

Euh pas d'AGESSA, que je règle directement, juste un montant HT et la TVA qui va avec. Figure-toi que j'attends le règlement de cette facture depuis un mois et demi, que l'éditrice à qui je l'avais adressée a quitté son poste et n'a pas été remplacée, que ma facture s'est mystérieusement perdue dans l'opération, que j'en ai renvoyé une mais qu'il n'y a maintenant personne pour l'approuver afin que la compta me la règle. Alors ce qui me pique aux yeux, c'est plutôt le montant du trou dans ma trésorerie là tout de suite :(

Mélanie a dit…

D'accord, j'avais mal lu... Mais il me semblait bien que ce n'était pas la partie la plus réjouissante du collage. Bon courage, c'est toujours pénible d'attendre un règlement qui ne tombe pas... Ça fait partie des aspects du métier qui font parfois regretter de ne pas avoir un salaire qui tombe au début de chaque mois.

Depressif man a dit…

Bonsoir Mme Armalite, je me demandait comment vous faisiez vos assemblages photo. Vous pourriez me donner votre secret car j'ai justement besoin de faire un assemblage d'image maintenant plus qu'avant (j'en avait deja besoin avant me n'osait vous demander) et en plus si vous pouviez repondre sur mon blog se serait l'apotheose. Désolé de vous graisser la pate, je manque de commentaires ^^. D'ailleur me demandait aussi si vous saviez a la louche combien de personnes vous lisait a vos debut. Sur ce, felicitation pour vous et Hawk.
A bientot.

ARMALITE a dit…

Les mosaïques sont réalisées à l'aide de la fonction "montages" de Picasa. Graisser la patte de quelqu'un, c'est lui donner des sous. Si tu m'as envoué un chèque, je ne l'ai pas reçu. Enfin, non, je ne savais pas combien de personnes me lisaient au début parce que je blogue depuis quatre ans et demi mais n'ai de compteur que depuis deux ans environ. Mais à mon avis, bloguer pour avoir des commentaires ou pour faire de l'audience, c'est une erreur et un chemin très sûr vers la frustration. Il y aura toujours des tas de gens qui écriront mieux que toi, diront des choses plus intéressantes et feront par conséquence plus d'audience.