dimanche 12 octobre 2008

"Des roses et des orties"

Je me plaignais récemment de n'avoir pas eu la main heureuse avec mes derniers achats de CD. Pas découragée, j'ai hier fait l'emplette à la Fnac du dernier Cabrel dont Olive m'avait dit le plus grand bien. Même si je n'ai pas accroché sur ses deux albums précédents, j'ai une immense affection pour cet artiste discret et profondément humain, qui ne fait jamais la une des journaux à scandale mais s'engage dans son coin pour les choses qui lui importent et mène une vie en accord avec ses valeurs - c'est si rare de nos jours! A la sortie de "Des roses et des orties", j'avais vu son passage au Grand Journal de Michel Denisot où il avait dévoilé "La robe et l'échelle", le premier extrait de ce nouvel album. Je l'avais trouvé délicieusement sensuel et nostalgique - malgré son côté petite balade toute simple, un morceau très abouti au niveau du texte comme de la musique.

Et bien, le reste de l'album est encore meilleur, bourré d'émotion, de sagesse et de révolte intelligente. Cabrel n'est pas un donneur de leçons; il n'essaie pas d'imposer une quelconque vérité, mais il pose les bonnes questions. La seule chose qu'il prêche, c'est la fraternité - sans moralisation aucune - comme une nécessité évidente, une évidence nécessaire. Pas de rimes faciles, de verbiage enflammé ou de formules choc chez lui: seulement des mots justes pour peindre des situations poignantes avec toute la délicatesse et la poésie qui le caractérisent. Dans "Des roses et des orties", il y a aussi de l'humour, de la tendresse, une formidable lucidité et beaucoup de douceur de vivre. Un grand album, peut-être le meilleur de Cabrel à ce jour malgré la place particulière que "Samedi soir sur la Terre" occupera toujours dans mon coeur.

3 commentaires:

Ingrid a dit…

La robe et l'échelle est, pour moi, une des plus belles chansons sur les premières émotions amoureuses, j'en avais aussi parlé...
Je note donc pour le reste de l'album (j'avais la crainte d'une déception après une chanson pareille)...
Si je peux te conseiller mon dernier coup de coeur côté chanson française : le dernier Bashung est une énorme claque ! La chanson "je tuerai la pianiste" tourne en boucle depuis des jours et des jours sur Itunes, si tant est qu'un morceau puisse continuer à tourner en boucle sans tourne-disque :D
Bonne continuation de séjour à toi.

Gren a dit…

Moi j'ai découvert l'album cet été, j'ai adoré. J'aime la simplicité de l'homme et la magie de ses mots... j'aime beaucoup "le signe blanc".

Eve a dit…

Moi aussi j'adore Larobe et l'échelle...

Tu le donnes envie d'acheter l'album tiens ;-)