jeudi 4 septembre 2008

Shanalogic, return of the Ultimate Cuteness

Entre le fait que l'automne approche à grands pas, que nous déménageons sur Bruxelles dans un mois et que je n'ai rien changé dans mon duplex depuis trèèès longtemps, j'ai de furieuses envies de déco toute neuve. N'ayant pas la folie du mobilier de designer, et encore moins des ambiances tout droit sorties d'un magazine pour bobos, je choisis la plupart du temps des meubles assez génériques, pour lesquels je recherche avant tout le confort, la simplicité et un bon rapport qualité-prix. La personnalisation de mon intérieur, je la fais à coups d'accessoires originaux et colorés, mignons sans être mièvres. Comme ça, quand je me lasse, c'est bien plus facile et ça coûte bien moins cher à changer. Je pratique d'ailleurs plus ou moins la même politique avec mon look: je me fringue avec de chouettes basiques (mon fameux 501), et je me lâche sur tout le reste - sac à main, écharpe, bonnet, bijoux et surtout CHAUSSURES!!!

Or, autant la mode de la rentrée ne m'inspire guère (quel sadique, je vous le demande, a bien pu inventer le pantalon carotte? ou décider de remettre le sarouel à la mode? entre l'effet "double culotte de cheval" et le trompe-l'oeil "j'ai chié dans mon froc", mon coeur ne balance pas du tout du tout), autant je n'arrête pas de découvrir, dans mes pérégrinations en vile ou sur internet, des tas de petites choses toutes plus ravissantes les unes que les autres. Hier, vers minuit, j'avais le moral au fond de mes babouches pailletées. Alors, j'ai passé une minuscule commande sur Shanalogic:

Cette tête de souris en peluche est la chose la plus craquante que j'aie vue depuis longtemps (mini-Twee de Jérôme Dreyfuss excepté). Dans la même collection, il existait déjà une tête de cerf et de licorne, et j'avais hésité à commander cette dernière à cause 1/ de son prix 2/ de sa taille. Du coup, la souris me convient parfaitement. Je ne sais pas encore si elle atterrira à Bruxelles ou à Monpatelin. Faut voir.

Cette lithographie rigolote décorera une cuisine à merveille. J'ai déjà acheté des stickers muraux pour celle de Bruxelles, donc je pense plutôt lui trouver une place à Monpatelin, par exemple au-dessus du micro-ondes. D'un autre côté, elle pourrait aller assez bien à côté de la fenêtre la plus à gauche de l'appart de Bruxelles. Bref, faut voir aussi.

C'est une pieuvre. Elle est mauve. Elle est faite au crochet. What's not to love? Une petite pensionnaire de plus pour ma ménagerie de bestioles étranges et créatures en tout genre. Et un rappel que j'aimerais bien prendre des cours de crochet et de couture un de ces quatre pour pouvoir élargir le champ de mes possibles créatifs.

On a toujours besoin d'un bloc à "to do lists". Je sais, j'en ai déjà un avec une pieuvre que j'ai commandé cet été. Mais c'est pas comme si le papier allait se périmer, hein. Et je suis à fond dans ma période "hiboux". Hier, j'ai même failli en acheter un petit chez Swarovski, alors que j'avais juré qu'aucune merdouille ramasse-poussière en cristal ne rentrerait jamais chez moi (probablement parce que Mère les collectionne).

OK, OK. Ca, la seule chose que ça va décorer, c'est mon cou. Mais ça ira magnifiquement bien avec mes T-shirts HRC ou Harley, mon blouson en cuir et mes boots de moto.





4 commentaires:

M.Poppins a dit…

Si j'ai l'occasion de repasser par Bruxelles, je viendrai avec un kit de crochet... En 30 minutes tu devrais avoir suffisament de base pour reproduire ces adorables petites bêbêtes... ;)

ARMALITE a dit…

Ooooh oui je veuxxxxxxxxx :D

Poulpy a dit…

je trouve que tu aimes beaucoup les poulpes

ARMALITE a dit…

c'est un animal attachant non? ;)