vendredi 5 septembre 2008

Art Journals: inspiration

Fin 2007, j'avais acheté un carnet Moleskine pour en faire un art journal. Je l'ai abandonné après y avoir bricolé un pauvre collage et gribouillé une demi-douzaine de dessins inintéressants. A cela, plusieurs raisons: je ne voulais pas m'imposer de rythme régulier; j'avais la flemme de m'intéresser à de nouvelles techniques; le format et la matière du support étaient trop limitatifs; et puis surtout, entre mon scrapbooking et mon agenda illustré, ça faisait un peu redondant.

Mais l'idée a continué à faire son chemin en moi pendant toute cette année. Prenant exemple sur Chouchou, j'ai mis ma fainéantise naturelle de côté et décidé de me documenter sérieusement pour concevoir un projet plus précis. Quatre excellents bouquins plus tard, je fourmille de projets qui ne réclament plus qu'un peu de temps pour voir le jour. Je vais probablement passer l'automne à faire des expériences de nouveaux média avant d'attaquer pour de bon, au 1er janvier 2009, un Life Journal qui remplacera (avantageusement je l'espère) les agendas que je tenais jusqu'ici. Au cas où cela intéresserait quelqu'un, je vous présente mes trouvailles:

"Drawing from Life: The Journal as Art" de Jennifer New. Le bouquin par lequel tout a commencé. Déniché chez Peinture Fraîche un jour où les Hommes en Noir n'avaient pas trouvé un motif exceptionnel pour fermer la librairie juste le jour de notre visite, il présente les travaux et explique la démarche d'une trentaine d'artistes aux styles extrêmement variés. C'est lui qui m'a aiguillé sur...

"The 1000 Journals Project" de Someguy. Ce projet un peu fou, à la base documenté sur un site internet, consistait à lâcher dans la nature un millier de carnets numéroté assortis de ces instructions: la personne qui trouvait un carnet était invitée à en remplir une ou deux pages de la façon de son choix (texte, dessin, collage...) et à l'abandonner de nouveau dans un lieu public ou à le faire passer à quelqu'un d'autre. Les carnets terminés devaient être renvoyés à l'auteur du projet. Beaucoup sont revenus, et le résultat est d'autant plus intéressant que les contributeurs sont pour la plupart des anonymes sans dispositions artistiques particulières. C'est provocateur, émouvant, et ça prouve bien que n'importe qui est capable de créer quelque chose.

"1000 Artist Journal Pages" de Dawn DeVries Sokol. Tout est dans le titre. Pas de blabla, juste mille pages d'art journals à côté desquelles figure simplement le nom de l'auteur et son lieu de résidence. En feuilletant ce recueil, impossible de ne pas avoir les doigts qui démangent et le cerveau en ébullition. On peut tout de même être arrêté par l'aspect technique: "Je ne saurai jamais faire ça..." C'est là qu'intervient le dernier ouvrage de ma liste...

"Journal Revolution" de Linda Woods et Karen Dinino. Bien qu'il présente uniquement des réalisations des deux auteurs, ce livre est une vraie mine d'idées. Chacun de ses chapitres explique une technique et sa mise en application ou suggère un thème et montre différentes manières de l'interpréter. En gros, c'est le "how-to book" qui me faisait défaut. Pour me lancer, maintenant, il ne me manque plus qu'un pot de Gesso, un autre de Mod Podge, et peut-être quelques petites toiles. Ca sent la visite chez Schleiper ce week-end...

Aucun commentaire: