mardi 30 septembre 2008

Armalite et Monsieur Tout-Le-Monde déménagent: épisode 9

Cette fois c'est parti: nous avons rendez-vous aujourd'hui à 16h pour faire l'état des lieux de notre nouveau logis. Nous nous y rendrons avec une fourgonnette pleine de nos vêtements, pour pouvoir vider directement les cartons dans la penderie et repartir avec. Un deuxième voyage en début de soirée devrait nous voir apporter nos plus petites étagères et une partie de nos bouquins. Je me suis déjà fait mal au dos en descendant sept caisses de vêtements de la mezzanine; je n'ose imaginer dans quel état je serai à la fin de la semaine. C'est qu'il y a quand même deux étages (abrupts, avec des marches étroites) à descendre ici, et deux autres à monter là-bas. J'avais l'impression que nous avions assez peu d'affaires mais... quand il faut tout transbahuter d'un coup, c'est toujours trop lourd et trop encombrant. Néanmoins, si tout se passe comme prévu - c'est-à-dire selon le planning que je viens de mailer à Chouchou -, nous passerons notre première nuit dans le nouvel appartement samedi ou dimanche.

Et c'est là que les choses vont légèrement se corser. Car outre le rangement, qui prendra du temps mais constitue une activité plutôt plaisante pour moi, nous allons être confrontés à une cruelle absence de connection internet. Tout bien considéré, l'Internet Everywhere ne nous convient pas : limité à 2MB de téléchargement par mois, or rien qu'avec les photos nous en consommons entre 6 et 13, et chaque MB supplémentaire est facturé 30€, gloups! Nous allons donc attendre la visite d'un technicien pour savoir combien nous coûterait un raccordement au réseau ADSL et choisir entre ça et une ligne fixe. Dans les deux cas, le branchement ne sera pas immédiat. J'ai des sueurs froides rien que de m'imaginer plusieurs jours, que dis-je, plusieurs semaines (plusieurs mois?) sans internet à domicile. D'autant que ce n'est pas comme si je pouvais me connecter du bureau! Il va falloir trouver un endroit équipé du wifi aux alentours de la place Jourdan pour pouvoir quand même aller surfer un peu. Mais si je ne poste plus après le 14 (date à laquelle je rentrerai de Monpatelin), vous saurez pourquoi.

Edit à 12h53: Chouchou m'apprend à l'instant que suite à l'état des lieux avec le précédent locataire, la proprio du nouvel appartement souhaite faire venir une femme de ménage et des peintres! Elle dit que ça peut être fait dans la journée de demain, mais j'ai comme un doute... Pour tout arranger, nous ne connaissons toujours pas l'emploi du temps professionnel de Chouchou pour le mois d'octobre, donc nous ne sommes même pas certains qu'il sera libre dimanche pour absorber le décalage causé par cet imprévu... Cette fois c'est officiel: je suis en train de criser.

1 commentaire:

antonia a dit…

ooohhh la la, je suis flattée d'être dans ton agenda. Il va falloir que je sois à la hauteur !
La barre est haute cette année !

Bon courage pour le déménagement mais c'est symboliquement très fort pour vous deux.