vendredi 26 septembre 2008

Armalite et Monsieur Tout-Le-Monde déménagent: épisode 8

Si tout va bien, nous récupérons des cartons dimanche et les clés de Futur Nid Douillet mercredi prochain. J'ai hâte. D'abord parce que la chute brutale de la température nous a forcés à rallumer notre chauffage pétaradant, dont le bruit de moteur poussif est fort nuisible à ma concentration. Ensuite parce que l'immeuble est vraiment devenu trop petit pour moi et pour la harpie de l'agence Universal chargée de sa vente. Si je devais la supporter encore un mois au rythme de deux visites par semaine, il finirait par y avoir du sang.
Pour l'instant, nous n'avons pu nous occuper que des formalités liées à notre déménagement. Enfin, quand je dis "nous", c'est surtout Chouchou. J'ai déjà du mal à m'y retrouver dans mes tractations ubuesques avec l'administration française; je ne me risquerais pas à m'aventurer dans les méandres de la bureaucratie belge. Je me suis contentée de mettre en place un virement mensuel vers le compte bancaire de Chouchou pour lui verser ma part du loyer, et ça a été suffisamment prise de tête.
Pour l'instant, nous avons déjà eu une surprise désagréable: notre future résidence est apparemment impossible à équiper en ADSL faute de ligne téléphonique adéquate. Du coup, Mobistar nous donne le choix entre: payer des travaux de raccordement dont le coût peut aller jusqu'à 500 € (hop, mon canapé Ektorp n'a plus que deux sièges au lieu de trois!) et souscrire un abonnement mensuel dont nous nous passions au 51 rue M***. Nous allons sans doute opter pour une troisième solution: l'Internet Everywhere, une clé-USB modem qui nous permettra en outre de nous connecter depuis n'importe où pour seulement 30 € par mois.

Aucun commentaire: