samedi 7 juin 2008

Après le buisson, la frite?

Voilà, Hillary Clinton a enfin admis sa défaite. Depuis hier, Barack Obama est donc le candidat officiel du parti démocrate aux prochaines élections américaines. Est-ce une bonne chose? Sans doute pas. Même si cet argument était particulièrement mal venu dans une campagne où les deux prétendants ont enchaîné les coups bas, je crains que Clinton n'ait eu raison en disant que la classe moyenne ne voterait pas pour Obama. Dans le Sud, en particulier, je peine à croire que les gens veuillent élire un Noir à la tête du pays - indépendamment de ses compétences ou de l'absence d'icelles. C'est triste à dire, mais même une femme aurait probablement suscité moins de rejet épidermique. Comme en plus de ça, les attaques vicieuses auxquelles se sont livrées Clinton et Obama durant la campagne ont copieusement discrédité leur parti, je crains qu'il ne faille se résigner à ce qui semblait impensable il y a un an: l'élection d'un nouveau républicain pour succéder à George W. Bush. Il serait pourtant crucial que le prochain président des USA mette un terme à la guerre en Irak, entreprenne une réforme en profondeur du système de sécurité sociale et guide en douceur son pays sur la voie de la déconsommation, ce que John McCain ne fera certainement pas. Et sous sa houlette, les Etats-Unis continueront à entraîner le reste du monde vers une crise d'une ampleur sans précédente. Rien que d'y penser, ça me fait froid dans le dos. Si vous saviez comme j'aimerais me tromper, pour une fois...

5 commentaires:

Monsieur Tout-le-Monde a dit…

Bizarrement, en ne lisant que ton titre, les frites n'évoquaient pas McCain, mais bien [la] Barak (à frites, donc). Heureusement que j'ai tout lu, sinon j'aurais tout compris de travers.

ARMALITE a dit…

C'est parce que tu es belge ;)

Un Homme a dit…

"Il serait pourtant crucial que le prochain président des USA mette un terme à la guerre en Irak, entreprenne une réforme en profondeur du système de sécurité sociale et guide en douceur son pays sur la voie de la déconsommation, ce que McCain ne fera certainement pas."

Et Obama le fera? ;)

ARMALITE a dit…

Non mais toi tu penses toujours que personne ne va rien faire...
Tu suggères quoi à la place?

El Gaub a dit…

Il ya une excellente (comme toujours) interview de Chomsky, où il cause de tout ça...

A propos de la guerre en Irak :

"Je pense comme John McCain, le prochain président des Etats-Unis, qui affirme que cela durera cent ans. Les candidats démocrates parlent de retirer des troupes, mais avec beaucoup de précautions et de réserves. En plus, si on considère ce que font le Gouvernement et le Congrès on ne peut pas croire que la fin soit proche : on construit d’énormes bases en Irak, peut-être les plus grandes au monde, et ils ne font pas ça pour les démanteler ensuite."

Et sur le prochain président..

"Mon sentiment c’est que McCain va probablement l’emporter. La raison est que le Parti Républicain dispose d’un appareil à diffamer hautement efficace et très professionnel qu’il n’a pas encore mis en route. Mais dès que l’un des deux candidats sera désigné, il mettra en application ces stratégies qui seront très efficaces."


La solution ?
Voter Nader ;-)