mercredi 28 mai 2008

Nouvelle Star - 9ème prime en direct de Baltard

Tous les candidats ("Can you feel it?"): Rien ne va ensemble, ni leurs voix, ni leurs fringues. Le jury débarque pendant le pont musical. La chemise de Manoeuvre a une rougeole carabinée. Lio est bien foutue pour son âge - pour n'importe quel âge, d'ailleurs - et elle ne laissera personne l'ignorer. Sinclair a dû perdre un pari et se voir condamné à ne plus approcher d'un coiffeur avant la fin de la saison; je ne vois pas d'autre explication crédible à la pousse verticale de ses cheveux. Dédé a enlevé son alliance; y aurait-il du Gaétane là-dessous? La robe de Virginie Efira pourrait bien dissimuler un début de bidon.
Cédric ("Joe le taxi"): Euh il essaie de se suicider artistiquement? On sent bien qu'il est absent depuis quinze jours, mais là, il voudrait se faire virer qu'il ne s'y prendrait pas autrement. Enfin c'est ce que je pense jusqu'à ce qu'il attaque la chanson. Surprise: je trouve sa version vachement bien. Mais c'est davantage dû à l'orchestration qu'à ses performances vocales. D'ailleurs, il se fait descendre par le jury.
Benjamin ("Kiss"): Moui bof. Il bouge toujours comme une saucisse, c'est dommage sur un morceau pareil. Ses chaussures en cuir blanc vernis devraient être excommuniées par l'église catholique. Bien entendu, le jury se pâme.
Duo Amandine/Cédric ("Le soleil de ma vie"): Cédric est très bien, sérieux et nonchalant; face à lui, Amandine a décidé de faire une prestation burlesque. Ca jure un peu. Mais le jury pleure de rire.
Ycare ("Déshabillez-moi"): Pas de doute, c'est un showman. Mais sur ce morceau, je trouve sa voix très difficile à supporter.
Amandine ("Bring me to life"): J'avoue, j'ai un faible pour Evanescence. En secret, je rêve d'être Amy Lee avec son physique de poupée goth, sa voix limpide et son talent de musicienne. Amandine chante le morceau d'une façon assez différente, mais après trois primes à la trouver bof, ça y est, je recommence à croire en elle. Son final est magistral. Par contre, sa maman frôle l'apoplexie; à ce rythme, il va falloir l'évacuer sur une civière avant la fin de l'émission. Lio case "éthymologie" dans son commentaire; c'est vrai qu'après "théatrique" et "deux z'hauteurs", il est urgent pour elle de montrer qu'elle cause bien la France. Dédé s'enflamme et compare la miss à Russell Crowe; à sa place, je le prendrais pas pour un compliment.
Duo Cédric/Benjamin ("Osez Joséphine"): Un hommage à Bashung, dit Virginie Efira qui l'enterre un peu vite sur le coup - même s'il paraît qu'il est en assez mauvais état, le pauvre. Cédric s'en tire mieux que de son "Vertige de l'amour" fadasse. Par contre, je préférais Benjamin susurrant "Madame rêve".
Cédric ("Enjoy the silence"): Cette chanson doit faire partie de mon top 10 absolu de tous les temps. Il n'a pas le droit de la massacrer. Mais je ne vois pas non plus comment il pourrait être à la hauteur de l'original. Haaan, en plus c'est la version Mike Shinoda, ma préférée! Bon, c'est pas un carnage vocal, mais ça serait quand même mieux si Cédric ne bouffait pas la moitié des paroles. Il ne semble pas très à l'aise avec le morceau non plus. Remarque totalement futile: ce garçon est fait pour porter des cols roulés.
Duo Amandine/Ycare ("Je suis un homme"): Nickel. Juste nickel. Ils apportent de l'émotion à une chanson qui en était dépourvue à la base selon moi. Oh, et je veux la nuisette d'Amandine.
Benjamin ("Beat it"): Du reportage qui précède, je retiens que si tu veux voir ta famille qui habite loin de toi, il faut passer à la Nouvelle Star. Dans mon cas, j'ai peur que ce soit pas gagné. Bref. Michael Jackson version jazz, c'est gonflé. Et très trèèès bien fait. Je le dis en toute objectivité, en tant que fille imperméable au soi-disant charme ravageur du jeune homme.
Ycare ("The show must go on"): "Coin coin coin", fait Hawk à côté de moi. Son pantalon vient s'inscrire en bonne place dans la liste des désastres vestimentaires de la saison. Mais je dois reconnaître qu'il se tire honorablement d'un morceau très casse-gueule. A tous les coups, il va faire partie du dernier trio, alors qu'après le théâtre, je le voyais gicler dès le premier prime.
Duo Ycare/Benjamin ("La fille du père Noël"): L'introverti et le déjanté. Le gilet leur va bien. Ils ne violent pas trop la chanson.
Amandine ("Many rivers to cross"): Hawk redescend des toilettes en courant au risque de se casser deux ou trois jambes dans l'escalier. Amandine est bien mais je déteste cette chanson, d'où mon enthousiasme très rentré. Lio met un bleu mais critique; Hawk la fait taire d'un "Ta gueule, Wanda!" impérieux. Face à mon haussement de sourcils interloqué, il lâche: "Ben ouais, j'aime bien l'appeler Wanda" comme si c'était sa copine de bac à sable. Soit.
En bonus ce soir, le nouveau single de Steeve Estatof, gagnant de la saison 2 dont j'avais acheté et beaucoup aimé le premier album. Son relooking est ridicule; il ressemble à un mannequin de cire. Quant à sa chanson... Si les autres sont toutes comme ça, je pense que je vais économiser 15 euros.
Bon, la persévérance finit par payer: pour la première fois depuis l'élimination de Thomas, je ne me suis pas ennuyée ce soir. Je vire Cédric et je laisse Ycare revenir nous faire son numéro une dernière fois la semaine prochaine.
Verdict du public? Cédric est le premier sauvé. Ben voyons. Amandine est la suivante. Ycare se retrouve en ballotage encore une fois, mais ce coup-ci, contre Benjamin, il ne peut pas l'emporter. ...Et de fait, il ne l'emporte pas. C'est pourtant bien la première fois que j'aurais voulu le voir rester.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Nooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon!!!

ARMALITE a dit…

Ah tiens on dirait moi le soir où Thomas a été éliminé.

Unknown a dit…

Siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Anonyme a dit…

J'adore tes commentaires, et je suis d'accord avec tous :-p

J'aurais bien voulu qu'Ycare reste quand même, les deux dernières émissions vont être bien tristounettes...