jeudi 15 mai 2008

Nouvelle Star - 7ème prime en direct de Baltard

Qu'il soit bien entendu que 1/ je suis toujours en deuil de Thomas, 2/ pour moi la Nouvelle Star a déjà été découverte et virée, 3/ je continue à suivre l'émission uniquement par intégrité bloguistique et du bout des oreilles.
Virgine Efira est somptueuse avec son tailleur pantalon noir sexy-classe. C'est là qu'on voit que d'une part elle n'est pas du tout grosse, d'autre part elle a des jambes de deux kilomètres. Et je n'arrive même pas à la haïr tellement je la trouve drôle, sympa et pas prétentieuse. Une Belge, quoi :)
Lucile ("Hung up"): Tiens, elle passe encore en premier ce soir; ça doit faire la troisième fois. La styliste lui a refilé un top bleu Klein qui a dû être très à la mode la saison passée, et des bottes vérolées en prime - tsss tsss. Lucile en fait des tonnes pour émuler Madonna; personnellement, elle a beau s'agiter dans tous les sens, je m'ennuie en la regardant.
Jules ("Ensemble"): Je déteste de plus en plus son côté petit singe. Le jury, en revanche, est épaté. Sinclair, tu as beaucoup de charme mais des goûts de chiottes.
Amandine ("When a man loves a woman"): Elle est impeccable. Rien à redire, à part: "je veux quand même qu'on me rende Thomas". Je suppose que maintenant, c'est tout droit vers la victoire pour elle. A moins que le vote du public nous réserve encore une surprise affligeante.
Duo Ycare/Cédric ("La bohème"): Une reprise jazzy inégale: Cédric est parfait, Ycare totalement à côté de la plaque.
Benjamin ("Fly me to the moon"): Après le massacre de Ferré la semaine dernière, il a retrouvé le registre dans lequel il est à l'aise. Et, oooh, il se fend même d'un moonwalk. J'ai toujours eu l'impression que ce garçon n'était pas de son temps, et ça se confirme.
Cédric ("Sunday bloody Sunday"): Les mots me manquent pour qualifier son T-shirt rouge à décolleté de pétasse. Hideux, ce serait encore un euphémisme. Je n'aime pas son interprétation de fils à maman qui tente de s'encanailler.
Ycare ("Je suis un homme"): Et le prix de la tenue la plus atroce revient à Crazyman. Oublié le T-shirt de Cédric; là, je ne suis même pas foutue de dire ce qu'Ycare port en bas. On dirait un cycliste en lycra blanc par-dessus un Dim noir opaque. Du coup, je suis sans avis sur sa prestation vocale. Le jury se prononce pour moi: it's blue all around, baby.
Duo Amandine/Jules ("Andy"): Leur petite comédie est sympa comme tout. Bravo à Amandine: réussir à faire semblant d'être folle du corps de cette crevette mal peignée, ce n'est pas un mince exploit.
Lucile ("Les moulins de mon coeur"): C'est la première fois qu'elle me touche. Je trouve que sa voix se prête très bien à cette chanson désuette. Je voudrais juste que quelqu'un lui donne dix euros pour aller s'acheter d'autres bijoux fantaisie que sa foutue parure réglisse.
Jules ("Virtual insanity"): Sa façon de prononcer l'anglais me fait grincer des dents, mais sinon la chanson lui va bien. Après un début en fanfare, cependant, il s'essouffle et mollit. Il a hérité de la troisième fringue innommable de la soirée, un genre de sac pour le torse avec un trou pointu pour passer la tête et sur le devant, des inscriptions turquoise et fuchsia qui font mal aux yeux. Il se prend un râteau total avec 4 rouges. Lio conseille à ses fans indignées de remettre leur culotte parce que "c'est avec les oreilles qu'on écoute". Gonflé de la part de quelqu'un qui n'en porte jamais, de culotte.
Duo Lucile/Benjamin ("Somewhere over the rainbow"): Occupée à expliquer à Hawk pourquoi une mitraillette au Poulycroc, ce n'est juste pas humainement digérable, j'en oublie d'écouter la chanson.
Amandine ("Déjà vu"): Je ne connais pas la version originale de Beyoncé, mais celle d'Amandine me paraît bien. Je voudrais juste savoir pourquoi elle n'arrête pas de se marrer depuis le début de la soirée. Lio a partagé sa récolte maison avec elle avant le début de l'émission, peut-être?
Benjamin ("Halléluiah"): Je préviens que je serai impitoyable avec qui ose reprendre Leonard. Puis la chanson démarre, et je vois sur le bandeau que la chanson est attribuée à Jeff Buckley. Je commence à hyperventiler. "Calme-toi", me conseille Hawk, imperturbable. Pour me distraire, j'écoute Benjamin. Il n'a juste pas la carrure pour interpréter un monument pareil. Il n'est pas horrible; simplement, on sent qu'il n'a pas encore assez souffert dans sa vie pour rendre justice au morceau. Il devrait y avoir des sanglots dans sa voix, et ils n'y sont pas.
Cédric ("Mon manège à moi"): Désolée, mais après avoir entendu Daho la faire en live avant-hier, je suis obligée de boycotter.
Ycare ("Relax"): Sa version est en dents de scie, parfois grinçante, parfois limpide. Globalement, j'aime assez. Mais je lui en veux quand même d'être là à la place de Thomas.
Bon, après le drame de la semaine dernière, je n'ose plus faire le moindre pronostic. Je dirais quand même que Cédric n'a vraiment pas été bon ce soir. Lio et Sinclair sont d'accord avec moi; les deux autres ne se prononcent pas.
Verdict: ...Cédric est le premier sauvé; artistiquement, le public de la Nouvelle Star et moi, c'est le divorce total. Et c'est Lucile qui s'en va, le premier soir où je l'avais trouvée intéressante. Je pense que ma carrière de voyante est à l'eau.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

slt j'aime beaucoup ton blog il m'a permis de faire le topo des musics qui ont été chanté moi je trouves personnellemnt que depuis le depart de thomas la nouvelle star se rabaisse c de plus en plus emmerdant par contre quand amandine passe je me reveille de mon someil profond (il manquerait plus qu'elle se fasse illiminer sa seré le CHAOS total nouvelle star) mais cedric tu fou quoi encore ici??et ycare???? en fin bon voila ... gros bsx