vendredi 27 juillet 2007

Another one bites the dust

J'apprends à l'instant que ma scrapeuse préférée (celle dont les créations me rendraient malade de jalousie si elles ne laissaient pas transparaître une personnalité aussi fun et aussi originale) est en train de divorcer. Elle doit avoir... 25 ans à tout casser, et elle était avec son mari depuis une dizaine d'années. Elle lui consacrait de nombreuses pages disant combien ils étaient faits l'un pour l'autre - de véritables âmes soeurs. J'ignore pour quelle raison et à l'initiative duquel des deux ils se séparent, mais je trouve ça infiniment triste. Bien sûr on peut imaginer qu'à l'âge où ils se sont rencontrés, aucun des deux n'avait réellement vécu sans l'autre et que cela a fini par leur peser. C'est le danger qui menace tous les bébés couples. D'un autre côté, les gens plus âgés sont, eux, menacés par leurs ratages antérieurs et par le cynisme qui peut en découler. Je ne crois pas qu'il y ait d'âge idéal pour se trouver, ni qu'on puisse prédire avec certitude que tel couple durera ou non. Je suis juste admirative de la réaction d'Elsie, qui reste toujours aussi gaie et positive malgré ses déboires conjugaux. Et je lui souhaite, non pas de tourner la page très vite (car il est certaines blessures que seul le temps peut cicatriser), mais de puiser dans son art et dans l'amour de ses proches la force nécessaire pour continuer à tenir le coup jusqu'à ce qu'un nouveau chapitre de sa vie commence à s'écrire de lui-même.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

«Je ne crois pas [...] qu'on puisse prédire avec certitude que tel couple durera ou non.»
Certitude mise à part, ce thème est discuté parmi d'autres dans : «Intuition, Comment réfléchir sans y penser», par Malcolm Gladwell, éd. Transcontinental, 2005 (traduction)