dimanche 6 mai 2007

Pas de miracle dominical

Poulpy dit :
je ne sais pas si ton homme t'a prévenu
Poulpy dit :
mais Sarko est bel et bien passé
Poulpy dit :
53% apparemment
Armalite dit :
aaaaaaaaaaaaargh
Armalite dit :
putain putain putain
Poulpy dit :
voila quoi
Poulpy dit :
tu peux déménager maintenant
Armalite dit :
excuse-moi une minute je vais me suicider
Poulpy dit :
fais je t'en prie

8 commentaires:

Anonyme a dit…

bon bah...

Anonyme a dit…

Ah elle est belle la France!

Anonyme a dit…

Bah oui elle est belle la France !!!

ça reste toujours le plus beau pays du monde et de loin !!!

ARMALITE a dit…

Oui, mais pour combien de temps?

Anonyme a dit…

Pour tout le temps ! c'est pas pour rien qu'on est le pays le plus visité du monde ;)

Ensuite, ne faites pas vos vieux sectaires gauchistes qui sont dégouttés de la défaite (fallait que la gauche choisisse mieux son candidat et sa stratégie)!

Avant de critiquer et de cracher à la gueule d'un gouvernement, il serait peut-être de bon de lui laissez le temps de faire ses preuves (ou non) ...
Ensuite vous pourrez le juger voir le critiquer !

ARMALITE a dit…

Mais il a déjà eu tout le temps de faire ses preuves Sarko... On a vu son action à l'Intérieur pendant plusieurs années. Et moi, ça ne me convient pas du tout. Je ne vois pas en quoi il incarne un changement: il détenait le ministère le plus important de l'ancien gouvernement!

Anonyme a dit…

Le problème de Mme Royal c'était peut être de se centrer plus sur un bon programme au lieu de mener une politique contre un candidat. Appeler à voter contre quelqu'un au lieu d'appeler à voter pour un programme c'est perdu d'avance !
Bref NC ! et vivement le 26 mai ! On sera dans LE vrai pays capitaliste etc ... Bonnes vacances

ARMALITE a dit…

Je ne dis pas que Ségolène Royal a fait une bonne campagne, et d'ailleurs je ne voulais pas voter pour elle - je l'ai effectivement fait "contre" Sarko. Il est clair que la gauche a un problème d'unité interne, et clair aussi que Sarko est un orateur beaucoup plus remarquable que Royal. Bien que déçue je ne suis pas vraiment étonnée par le résultat des élections.

Par ailleurs, je comprends qu'on puisse être de droite, ça ne me pose pas de problème. Chirac ne m'emballait pas mais je le trouvais tolérable (et il a fait au moins un truc grand qui a été le non à la guerre en Irak). Dans le cas de Sarko, je suis juste profondément révoltée par ses priorités et, surtout, par les méthodes qu'il emploie pour réaliser ses objectifs. Je sais bien que 53% des français ne sont pas des facho, que beaucoup ont dû voter pour lui faute d'une alternative qu'ils jugeaient meilleure, ou parce qu'ils trouvaient que ses idées pour relancer l'économie étaient bonnes et que le chômage (par exemple)constituait leur principale préoccupation, ou encore parce que pour eux gauche = chienlit et qu'ils se disaient que de toute façon, ses ministres et l'assemblée tempèreraient l'ardeur de son zèle. Je me rends compte que tous les gens qui lui ont donné leur voix ne l'ont pas fait en se disant: "Tiens, et si je contribuais à piétiner un peu plus les droits de l'homme?". J'ai juste très peur que ce soit à ça qu'on en arrive malgré toutes les bonnes raisons que certains ont pu avoir pour voter Sarko. Maintenant, effectivement, on verra. Il ne reste plus qu'à attendre en croisant les doigts (en ce qui me concerne).