jeudi 12 avril 2007

Les disparus de la blogosphère

Je viens de procéder à une nouvelle épuration de ma liste de liens... Exit les blogs dont les auteurs n'ont pas posté depuis deux mois ou plus. Ca me fait toujours bizarre de me séparer ainsi de gens auxquels je m'étais attachée sans les connaître pour de vrai. J'aimerais savoir ce que deviennent Malice, Joraël, Emilie de Chicken Suicide, Poupoule ou Jujuly.
La petite Canadienne ex-droguée, ex-prostituée, ex-dealeuse dont j'ai commencé à lire le blog quand elle avait 17 ans et de gros ennuis dans la rue, que j'ai suivie pendant sa grossesse accidentelle et même encouragée à garder son bébé quand elle ne savait pas encore ce qu'elle allait faire, que j'ai vue déployer des efforts énormes pour essayer de se ranger et de mener une vie normale malgré les démons du passé qui la poursuivaient - j'aimerais savoir qu'elle s'en est sortie, qu'elle a vaincu la fatalité et qu'elle continue à écrire avec la poésie hargneuse qui la caractérisait.
L'ex-jeune cadre dynamique tombeur de filles, que j'aurais sûrement trouvé imbuvable dans la vraie vie mais qui avait une écriture surprenante d'intelligence, de sensibilité, de rage et de cynisme, a cessé de poster après un licenciement assez brutal - depuis, je me demande si cet accident de parcours l'a poussé à se remettre en cause et à privilégier ses tendances artistiques plutôt que l'appât du gain.
Les trois autres, je ne me fais pas de souci pour eux, ce sont des gens bien équilibrés, mais leurs coups de gueule ou de coeur, leur humour et la finesse de leur observation du quotidien me manquent. C'est ça aussi, la blogosphère: s'attacher à la trajectoire de personnes qui peuvent disparaître du jour au lendemain sans laisser d'adresse.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Emilie continue à poster... sporadiquement.