lundi 18 décembre 2006

En équiliiiiibre comme sur un fiiiiil...

Reçu les bouquins que j'attendais pour boucler mon planning 2007. Tout rentre. De justesse. Le boulot, les deux voyages, les week-ends en amoureux. C'est pas le moment que mon système immunitaire en béton me lâche, moi j'vous l'dis. Ni que je me casse un bras (je ne fais plus d'arts martiaux ni de moto et ne skie pas, donc les risques sont limités; néanmoins, ne sous-estimons pas ma maladresse congénitale).
C'est marrant, quand j'ai commencé à bosser en free lance j'aurais adoré avoir du taf sûr pour les 12 ou 18 mois à venir. A l'époque j'enquillais une vingtaine de poches par an; j'étais une machine à débiter du texte en français. Au fil du temps, mon indolence naturelle s'est accentuée et mes priorités ont radicalement changé. Mais même si j'apprécie la sécurité dont je bénéficie aujourd'hui, quelque part elle m'emmerde. Elle ne laisse la place à aucune surprise, aucun défi professionnel. C'est ailleurs que je dois désormais chercher mon adrénaline, l'indispensable stimulant qui me donne envie de me lever le matin (après que le réveil en position snooze ait déjà sonné 5 fois - oui, je suis lente à la détente).

3 commentaires:

Un Homme a dit…

Ah tiens je suis rassure de constater que je ne suis pas le seul a avoir un probleme avec le reveil ;)

Moi a dit…

Pour le planning.
En partant le samedi 19 mai, ça fait "reviendre" le lundi 11 juin. Et les prix des avions seraient plus cléments ;) (ceci pour le sud des USA )

Bonne continuation et beaucoup de courage.

Bisous

ARMALITE a dit…

Aaaaah je peux pas partir avant le samedi suivant (le 26). Déjà comme ça ça me fait speeder pour finir un truc avant le départ... Mais le 19 c'est vraiment trop tôt pour moi.
On en recause quand on a les tarifs définitifs siouplé.