mercredi 13 décembre 2006

Panic attack (not by Yawmin)

Je viens de dresser mon planning 2007 et... c'est la panique totale. Il faut dire qu'après avoir déjà accepté la totalité des trads que je pouvais caser cette année-là en prenant 3 semaines de vacances estivales, je me suis aperçue qu'il me faudrait un mois tout compris pour le road trip aux USA ("VIP III, le retour de la vengeance"), et là-dessus j'ai encore rajouté un projet de voyage de 15 jours au Japon à l'automne. Comme je me suis engagée sur plusieurs bouquins sans les avoir vus et en n'ayant qu'une vague idée de leur volume, si un seul d'entre eux dépasse mes prévisions, je suis foutue foutue foutue. A la limite je pourrais en faire sauter un, mais ça compromettrait pas mal mes projets d'un point de vue financier. Autrement dit, je n'ai vraiment plus le choix. Il faut que je règle mon problème de sommeil une bonne fois pour toutes et que je reprenne l'habitude de faire de grosses journées 6 jours par semaine quand je suis chez moi. C'est ça ou revoir mes projets à la baisse... ce dont il n'est pas question.

2006 a été l'année de tous les chambardements. Si on m'avait demandé au 1er janvier comment je voyais ma vie au 31 décembre, jamais je n'aurais imaginé me retrouver dans ma situation actuelle. Et les plus gros bouleversements n'ont même pas été d'ordre matériel - ça, ça risque de venir plus tard. En attendant, il faut que je remette de l'ordre dans ce (très) joyeux bordel. C'est bien beau de vouloir passer son temps en vadrouille ou les doigts couverts de colle et de pastilles bleues, mais du coup ma productivité a pris un sacré coup dans l'aile et je me retrouve à fonctionner n'importe comment, alternant des journées de brute et d'autres de glande totale où la seule perspective d'ouvrir Word me file la nausée. Hier j'ai réussi à me lever vers 9h30 et à 17h50 tapantes j'avais fini ma grosse trentaine de feuillets; j'ai encore pu caser une séance de gym et un paquet de formalités administratives dans les creux. C'est ce que je vise pour 2007, mais tous les jours sauf mon weekly day off. La vie que je veux est au prix de cette discipline.

3 commentaires:

Moi a dit…

Bon courage :bisou:

poulpy a dit…

demande à ton doc du zolpidem
enfin c'est le nom de la molécule en france je ne sais pas ce que ça donne

c'est un inducteur de sommeil
bcp mieux toléré que les somnifères

ARMALITE a dit…

Poulpy: ok je note!