mercredi 20 décembre 2006

69 things I love about you

J’aime ton regard si intense qui vire du noisette au noir selon ton humeur ; j’aime que tu aies une vraie gueule ; j’aime le creux de ton cou – blanc, doux et chaud ; j’aime la largeur de tes épaules ; j’aime les poils sur ton torse ; j’aime la peau satinée de tes flancs ; j’aime ton ventre que je trouve émouvant ; j’aime la rondeur de tes fesses dans lesquelles j’ai toujours envie de mordre ; j’aime ta façon de te tenir, mi-arrogante mi-hésitante ; j’aime tes soi-disant pattes de chien qui me caressent si bien ; j’aime l’habileté de ta langue ; j’aime ta queue quand elle s’enfonce en moi ; j’aime ta voix quand elle est cassée par le désir ou par l’amour.
J’aime ton manteau noir quand il vole un peu derrière toi comme les ailes de l’oiseau de proie dont tu as le profil et le surnom dans mon univers ; j’aime ta façon de porter le jean ; … et le pantalon en cuir ; j’aime tes combat boots de warrior urbain.
J’aime que tu lises ; j’aime que tu aies besoin d’écrire autant que moi ; j’aime quand tu parles de cinéma avec des tremolos dans la voix ; j’aime que tu prennes des photos à tout bout de champ, et j’aime me trouver vraiment belle sur certaines d’entre elles ; j’aime ta sensibilité artistique tous azimuts ; j’aime que tu sois attentif aux détails ; j’aime que tu aies le goût de la mise en scène et des décors recherchés.
J’aime que tu sois bisexuel parce que ça signifie que tu ne laisses personne te dire ce dont tu dois avoir envie ou pas ; j’aime que tu n’aies pas ou très peu de tabous ; j’aime que tu sois prêt à me caresser n’importe où, y compris en extérieur et en public ; j’aime que tes films X préférés soient aussi classe et bandants ; j’aime que tu aies une vraie culture de l’érotisme et de la pornographie ; j’aime que la confiance que je te porte fasse fondre toutes mes réticences antérieures comme neige au soleil ; j’aime que tu me fasses mal ; j’aime que tu aies trouvé mon mode d’emploi aussi facilement, et j’aime que tu t’en serves souvent ; j’aime qu’on puisse inverser les rôles au lit ; j’aime que tout un monde sensuel que j’osais à peine fantasmer s’ouvre à moi par la seule grâce de ta présence.
J’aime que tu sois si attiré par la culture japonaise ; j’aime qu’on soit déjà en train de prévoir un grand voyage ensemble ; j’aime t’imaginer intrigué, amusé, ému, stupéfait par les choses que tu découvriras à mes côtés là-bas ; j’aime que tu t’investisses autant dans ce projet d’un point de vue affectif ; j’aime penser aux albums somptueux que je ferai avec tes photos.
J’aime ta ville, cette petite capitale européenne grouillante de vie où les gens sont si gentils ; j’aime que notre histoire fasse de moi une nomade sentimentale ; j’aime autant que je hais la distance qui nous sépare car elle sert de garde-fou à notre passion ; j’aime que tu me fasses découvrir tes endroits, et j’aime enrichir l’histoire des miens en t’y inscrivant à l’encre indélébile ; j’aime l’idée que des lieux que nous ne connaissons pas encore deviendront un jour « les nôtres ».
J’aime que tu aies attendu d’être sûr de toi avant de me dire « je t’aime » ; j’aime ne jamais douter de ta sincérité ; j’aime que tu sois romantique et cru tour à tour, voire en même temps ; j’aime que tu me montre tes sentiments ; j’aime que tu les exprimes publiquement à travers ton blog ; j’aime les mots que tu utilises pour parler d’amour, pour parler de moi, pour parler de l’amour que tu as pour moi ; j’aime que tu te dévoiles si intimement et considère ça comme le cadeau le plus précieux que tu puisses me faire : toujours être toi avec moi.
J’aime avoir une influence positive sur toi, que mon amour te rende plus fort ; j’aime que tu sois une source d’inspiration pour moi, que tu me donnes envie de régler une fois pour toutes les problèmes que je traîne depuis des années ; j’aime avoir autant de choses à dire et à écrire sur toi ; j’aime que tu décuples ma créativité globale ; j’aime que tu me bouleverses à un niveau fondamental.
J’aime que tu aies Barbapapa pour avatar ; j’aime que tu l’utilises pour faire des photos drôles et attendrissantes ; j’aime que tu aies gardé une âme d’enfant et qu’elle contrebalance si bien ton côté obscur ; j’aime quand tu ris comme un môme joyeux.
J’aime que l’on puisse parler de tout ensemble, du plus léger au plus grave ; j’aime qu’on ait tous les deux un passé de rôlistes et pas mal de références culturelles un poil marginales en commun ; j’aime qu’entre nous le sexe et la conversation fassent si bon ménage ; j’aime que la parole écrite et orale tienne une place si importante dans notre histoire. Mais par-dessus tout, j’aime la conviction qui t’habite quant tu parles d’avenir avec moi alors que ça ne faisait pas du tout partie de tes plans à la base. Ca ne m’était jamais arrivé. J’aime qu’avec toi, tout soit possible et rien ne soit interdit.

16 commentaires:

Un Homme a dit…

J'aime ce post ;)
Serieux, c'est vraiment tres beau...

poulpy a dit…

il a de la chance hein ton prédateur

ARMALITE a dit…

Un Homme: merci *rougit*
Poulpy: et réciproquement...

K a dit…

C'est sympa tout ça !
Moi, j'aime te lire ;-)

Somebaudy a dit…

http://www.immoweb.be (je dis ça comme ça...)

ARMALITE a dit…

Baud: toi t'es de mèche avec Autre Moi et Junior pour me fare devenir zinzin. Avoue.

Somebaudy a dit…

Autre Moi, Junior, puisqu'elle croit qu'on est de mèche, autant qu'on soit de mèche... je suis contactable via http://www.somebaudy.com

jolie dragon a dit…

c tres touchant ce que tu ecrit, je suis contente pour hawk :-)

hawk a dit…

right back at you...

* hides his tears *

ARMALITE a dit…

Hey Joli Dragon! *fait coucou avec la main* Contente de faire ta connaissance depuis que j'entends parler de toi :)

Moi a dit…

Lol Baud ;)
COMPLOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOT

ARMALITE a dit…

Baud et Autre Moi: gaffe, la répression sera sanglante!!!!! :angry:

Phil H a dit…

Merde, je savais pas que tu m'aimais autant :$
J'suis ému là.
Moi aussi je t'aime.

ARMALITE a dit…

Phil: aux dernières nouvelles, tu étais un des derniers mâles hétéros de la race. Mais c'est vrai que tu m'as pas donné des masses de détails sur ton dernier week-end...

Phil H a dit…

Tu sais très bien que je suis bisexuel de coeur mais non-pratiquant ;)

ARMALITE a dit…

Ouais c'est comme moi: je suis économe de coeur mais non-pratiquante