samedi 14 octobre 2006

Planet X

Etre Exquis était désoeuvré et n'avait jamais mis les pieds dans un sex-shop de sa vie; de mon côté, j'avais besoin d'accessoires pour remédier à mon célibat actuel. Nous voici donc partis ensemble chez Planet X. Où je constate que la technologie du vibromasseur a considérablement évolué depuis mon dernier achat (effectué, il est vrai, il y a une douzaine d'années). Etre Exquis s'extasie devant un modèle en plastique transparent constellé de protubérances fuchsia ou violettes: "On dirait du verre de Murano!". Euh j'y suis allée à Murano et j'ai rien vu de plus folichon que des chevaux ou des cygnes en verre filé, mais j'ai peut-être mal regardé. Nous examinons le contenu des vitrines ensemble. Il n'arrête pas de me demander: "Et ça, ça sert à quoi?", ouvre de grands yeux à la vue de certains engins de proportions, il faut bien le dire, assez barbares, part faire un tour dans la section vidéo et en revient légèrement verdâtre. Pourtant il est très très loin d'être innocent, mais il n'a pas le ludik spirit :)
Un modèle en silicone rose translucide incrusté de paillettes me fait de l'oeil. Il a une tête à s'appeler Manolo et je vois bien qu'il meurt d'envie que je l'adopte. D'accord, ça sera lui. Je fais la queue à la caisse derrière un couple de nanas elles aussi venues chercher un substitut anatomique. Le vendeur (qui a l'air d'avoir douze ans - s'il ne bossait pas ici, on ne l'aurait sans doute pas laissé entrer), s'exclame à la vue de leur carte bleue: "Séacchia, c'est votre nom de famille?" "Euh, oui, pourquoi?" "Parce que ça veut dire "lesbienne" en arabe." Eclat de rire général. On dirait pas comme ça, mais on peut apprendre un tas de trucs dans un sex-shop.

Edité le 17/10/06 pour ajouter: La transaction apparaît sur mon relevé de carte bleue sous l'intitulé pudique de "Divertissement". Ah ça, pour être divertie... :)

Aucun commentaire: