jeudi 21 septembre 2006

A quoi ressemble la vraie misère affective :)

Armalite: bon allez sur ce je vais retrouver georges
Armalite: le seul homme de ma vie en ce moment snif
Somebaudy: c'est ton lit donc ?
Armalite: vi
Somebaudy: bonjour de ma part
Armalite: oh ben oui je suis déjà pas assez givrée comme ça
Armalite: je vais passer le bonjour à un meuble de la part d'un pote blogueur
Armalite: c'est celâââ oui

7 commentaires:

Somebaudy a dit…

Je vais aller vérifier dans ma version arcivée de toute cette conversation si c'est bien ça qui s'est dit - Ah oui tiens dans la version archivée de l'intégralité de cette conversation qui n'est pas en ce moment sur ebay ce n'est pas ça qui s'est dit. Inutile de chercher le contenu de l'intégralité de cette conversation sur ebay, ça n'y est pas et ça n'aurait aucun intérêt ;-)

Armalite a dit…

Tu archives tes conversations aim? Ouh là là je vais faire un peu plus attention à ce que je raconte, moi... ;)

Somebaudy a dit…

c'est pas moi c'est trillian (mon client AIM) Ladies and gentlemen, nous parlons d'une conversation dans laquelle je suis parvenu à choquer la miss...

Armalite a dit…

C'est pas toi qui m'as choquée c'est le contenu du blog vers lequel tu m'as envoyée, nuance!!!

mtlm a dit…

j'ai moi-même quelques conversations AIM à vendre, les enchère eBay sont déjà assez élevé... Etonnant pour des histoires de logistiques (piles, etc...)

Armalite a dit…

MTLM: Prepare to die.

Un Homme a dit…

Le fait de parler a ses meubles evoque pour moi Chungking Express de Wong-Kar Wai, ou un des personnages en plein desarroi apres une rupture sentimentale, commence a parler aux objets qui l'entourent en les incitant a se ressaisir...