lundi 4 septembre 2006

Personne

Tout à l'heure en remplissant la page de garde de mon nouvel agenda, j'ai réalisé que je n'avais plus aucun nom à indiquer dans la rubrique "personne à prévenir en cas d'urgence". Dans moins de trois semaines, tous les gens pour qui je compte vraiment se trouveront au minimum à 500 km de moi. Je voulais être seule? Comme quoi, il faut toujours se méfier des voeux qu'on fait: on ne sait jamais, ils pourraient être exaucés.

Tout à l'heure j'ai failli arracher la tête de mon généraliste quand il m'a fait remarquer que ça n'avait pas l'air d'aller et a demandé s'il pouvait faire quelque chose pour moi. Les larmes me sont montées aux yeux tout de suite et ça m'a foutue en colère. Je lui ai répondu super sèchement que c'était personnel et que non, il ne pouvait rien pour moi. Puis il a eu le malheur de suggérer que ça serait sans doute une bonne idée d'arrêter les somnifères. Et là, je me suis carrément mise à hurler. Que j'avais des problèmes d'insomnie depuis vingt ans, que j'avais tout essayé pour y remédier, que je ne pouvais tout simplement pas m'endormir sans mes cachets et que bossant à mon compte, il fallait que j'aie l'esprit un minimum clair dans la journée pour être capable de fonctionner. Et je me suis retenue d'ajouter: parce que vous voyez, je ne peux compter sur personne d'autre. Si je trébuche, si je tombe, il n'y aura pas de main secourable pour me relever. Si je passe mes journées à pleurer, si j'ai cessé de manger depuis une semaine, si je fais des cauchemars même sous somnifères, si j'ai envie de me taper la tête contre les murs, de prendre un couteau et de m'entailler les bras pour que la douleur physique me fasse oublier la douleur morale, personne ne le verra. Personne ne me sauvera. Je ne peux compter que sur moi-même, et moi-même, c'est rien, c'est personne. Juste une fille-Kleenex.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

puisque tu es à ton compte, pourquoi ne pas démenager et te rapprocher des gens que tu aimes ? ça me parait plutôt simple.

Anonyme a dit…

découverte...
pour moi le blog c'est tout nouveau et je me sens comme une poule devant un couteau mais j'espère quand même que le commentaire parviendra à destination !
pour te dire ma soeur que tu peux mettre mon nom dans la case "à appeler en cas d'urgence" et que 500km ou plus n'y changeront rien: je ferai toujours le "déplacement" pour toi.
PS: c'est officiel je hais l'infâme trou du cul qui te fait te sentir si mal....

ARMALITE a dit…

Jamais j'aurais cru entendre ou lire l'expression "infâme trou du cul" venant de toi... P'tits yeux humides. Merci.

Anonyme a dit…

C'est quoi ta technique pour arrêter de manger ? Ta courbe de poids a réagi accordingly ? Parce que ça pourrait m'intéresser...

ARMALITE a dit…

Moins deux kilos et des poussières en une semaine. Technique? Penser très fort à la satisfaction de rentrer dans un pantalon t36 taille ultra basse pour aller à une soirée où je sais que je vais croiser mon ex - quelque chose dans le style.
(Quand je dis rien, je mange quand même une espèce de salade composée sans sauce le soir, hsitoire de faire le plein de vitamines et de pas tomber comme une masse.)