vendredi 22 septembre 2006

Où je suis admirable pour la seconde fois de la journée

Plus tard dans l'après-midi, Etre Exquis passe me faire les petits travaux que je lui réclame depuis trois mois. Après coup on discute un peu autour d'un verre, je lui parle de ma frustration actuelle, il se propose d'y remédier, je le remercie mais dis que j'ai décidé de plus jamais toucher à un mec pris. Et cet enfoiré de m'allumer de toutes les façons possibles. En plus il sait pertinemment ce qui fonctionne avec moi. Et bien lecteurs, lecteuses, j'ai été admirable pour la seconde fois de la journée: je l'ai raccompagné sans lui avoir sauté dessus. Quand on sait à quel point je grimpe aux murs en ce moment, et à quel point Etre Exquis est doué au pieu... Si je ne mérite pas encore la canonisation, je dois pas en être loin.

2 commentaires:

un homme a dit…

c'est juste que tu ne dois pas être si en manque que ça, sinon tu aurais foncé. tu n'aurais pas pris le temps de réfléchir : oh non, il est avec quelqu'un, je peux pas. faites vous plaisir avant tout mesdame. arrêtez de tout décortiquer.

Un Homme a dit…

Diantre, un usurpateur! :D

Armalite, tu es une sainte!
Ceci etant, je pense que tu as eu raison, on peut parfois payer tres cher quelques moments de plaisir :/