mercredi 27 septembre 2006

Ce matin au saut du lit, je me suis tapé un chinois

...Enfin, un cinquième de chinois. De la variété avec des gros grains de sucre et des fruits confits à l'intérieur. On se console comme on peut, hein.
Pendant ce temps, la vodka-pamplemousse a laissé des traces rose fluo indélébiles sur le tapis de mon bureau, et achevé de ruiner le vénérable Harrap's New Standard que je traînais depuis douze ans.
Faudrait peut-être que je songe à trouver d'autres dérivatifs que la bouffe et l'alcool, moi...

1 commentaire:

Un Homme a dit…

Ah, chez moi c'est la lecture et le cinema...
Faudrait que j'essaie la bouffe et l'alcool :D