lundi 19 juin 2006

Un dimanche à la maison

12h: Réveillée par un coup de fil de l'Homme qui veut savoir s'il peut balancer des papiers à moi qu'il a retrouvés chez lui. La réponse est non. Moi, je mets immédiatement à la poubelle tout ce que je ne veux pas garder. Les enveloppes éventrées et autres prospectus à la noix qu'il laissait traîner partout ont pourtant été un sujet de contentieux récurrent pendant toutes ces années... Mais bon. Il n'en tenait pas compte quand on vivait ensemble, pourquoi en tiendrait-il compte maintenant?

13h: Après avoir petit déjeuné d'un donut Ikea froid et d'un jus d'orange/pamplemousse/mandarine pas terrible (acheté à l'origine pour mettre dans ma vodka, mais je suis si sage que je n'ai pas encore entamé la bouteille...), je me colle sur internet. Apparemment, je ne suis pas la seule à me glander le dimanche après-midi; beaucoup de mes petits camarades sont connectés au forum. Sauf que moi évidemment, je ne suis pas censée me glander mais rattraper mon retard de boulot de la semaine.

14h: Je textote Autre Moi pour savoir si le concert des filles s'annonce aussi catastrophique que celui de la semaine dernière, où la police avait dû les évacuer sous les jets de cannette et de légumes pourris (ou quelque chose d'approchant). La réponse est non. Tant mieux pour elles, mais c'est beaucoup moins distrayant pour moi.

15h: Je continue à télécharger ma CDthèque sur mon nouvel ordinateur (la super manoeuvre de la mort ayant lamentablement échoué pour cause de fichier aux abonnés absents). Deux jours que j'y suis et j'arrive juste à la lettre P, pffff. Pour passer le temps, je pousse Anouk à fond et je me mets à sautiller dans mon bureau en T-shirt, culotte et pieds nus, en agitant bras et cheveux. Une folle. Bah au moins, ça me fera une vraiment bonne raison de me traîner à la douche ensuite.

16h: Coup de fil de Captain. Un quart d'heure, une demi-heure, une heure? Aucune idée; quand on se parle j'ai tendance à m'enfermer dans une bulle et à perdre la notion du temps.

17h: Il faudrait vraiment que je m'y mette, là... Mais avant, je pourrais peut-être manger. Guns'n'roses sur la chaîne du salon (c'est les voisins qui vont être contents; j'espère pour eux qu'ils sont partis à la plage...), je me mets à émincer de l'ail et des champignons sans cesser de me trémousser, et manque y laisser le bout de mon pouce. J'ai bien fait de pas trop les affûter, ces couteaux de cuisine. Je m'installe avec mon plateau devant un nouvel épisode de Veronica Mars. Que bien sûr, je me sens tenue de regarder jusqu'à la fin. Bon, ça dure jamais qu'une heure hein.

18h: Quand il faut y aller... Pour une fois, les sept pages qui constituent une demi-journée de travail passent relativement vite. J'aime quand y'a plein de dialogues. Bah tu vois ma grande, c'était pas si terrible.

21h: Je me branche sur AIM. Kris me montre le design qu'il est en train de faire pour mon blog; je suis morte de rire à la vue des cases "j'aime, j'aime pas" qu'il a remplies lui-même avec ma foi pas mal d'à-propos. Jailbait continue à me faire du rentre-dedans, et c'est vrai qu'elle est très craquante, mais elle tombe pas au bon moment là. Non seulement Captain ne me reproche pas mon impulsivité, mais il m'envoie les mails (même inachevés) qu'il m'écrit, lui. Si je meurs demain et que quelqu'un veut s'amuser à lire tout ce qui est sorti de ma plume et a été stocké sur papier ou sur ordi au fil des ans, il en aura pour quelques années à temps complet.

00h: Bye-bye tout le monde, je décroche pour entamer la deuxième moitié de ma journée de boulot.

01h: ...Ou pas. J'ai vraiment envie de savoir qui a tué Lilly Kane et j'en suis qu'au DVD n°3 sur 6. De toute façon, j'ai encore un mois et demi avant de rendre le foutu bouquin.

02h: Saloperie de lecteur de DVD qui me lâche au meilleur moment de l'épisode 11. Je savais bien que son redémarrage après une panne et un an et demi de non-utilisation ne pouvait être qu'un ultime sursaut de vie avant défuntage.

03h: Je me mets au lit avec le dernier Melissa Banks. Qui ne me captive pas plus que le précédent, hélas. Encore un bouquin que je vais lâcher avant la page 100.

04h: Bon allez, je me couche tôt ce soir.

05h: ...Ce qui signifie pas que je vais m'endormir, hein. Oui mais si je pouvais arrêter de me projeter dans 17 jours (ou 16, maintenant?), ça aiderait peut-être.

5 commentaires:

sylvain a dit…

Salut, auriez vous une adresse mail pour que je puisse vous contacter concernant votre ancien blog http://armalite.monblogue.com/

D'avance merci !
Sylvain
admin@moto-group.com

Malena a dit…

Veronica Mars tu as acheté les DVd en France ? j'ai raté plein d'épisodes à la télé et j'aimerais bien les voir :)

Armalite a dit…

Non je les ai achetés aux US. Ils ne sont pas sortis ici.

mtlm a dit…

Cela ressemble à une journée de travail de Monsieur Tout-le-Monde (sauf danser en faisant sauter les cheveux)

Malena a dit…

Tant pis :) Je vais devoir attendre encore un peu alors