jeudi 22 juin 2006

Nostalgie quand tu nous tiens



C'est terrible; je suis rentrée depuis moins de temps que n'ont duré mes dernières vacances, et pourtant elles me semblent déjà si loin! Je ne cesse de regarder les photos, et chaque fois les paysages me paraissent un peu plus irréels, comme si j'avais rêvé ces trois semaines et demie sur la route. Mais j'avais déjà le sentiment de flotter pendant que j'y étais - toujours cette foutue tendance à m'échapper de moi pour regarder les choses de haut au lieu de les vivre de l'intérieur. Quand j'y repense, c'est comme un film dont j'aurais été la spectatrice plutôt que l'actrice. De rares moments de vraie présence/conscience surnagent néanmoins; je sais que ceux-là m'accompagneront toujours et partout, qu'ils seront en moi à jamais.

6 commentaires:

Moi a dit…

La magie de l'OUEST !
De loin mes meilleures vacs !

Armalite a dit…

et donc sinon, c'est quand que vous venez me voir? :)

Mains Déshydratées a dit…

Sur la photo c'est pas le piquet dérière lequel t'as failli faire pipi avant l'arret catastrophe Pringlien ?

(... et non ta voiture n'est pas muni d'un siège passager éjectable hé hé hé ...)

Armalite a dit…

I hate you :)

Armalite a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

la haine est un sentiment trés proche de l'amour hé hé hé