jeudi 27 avril 2006

La honte

En ce moment quand je suis trop triste, je bois. (Bah oui, je me drogue plus et je fume plus, il ne me reste que ça comme vice compensateur... Ah dans le temps y'avait aussi un truc qu'on appelle le sexe mais apparemment j'inspire plus personne et j'ai pas pratiqué depuis si longtemps que j'ai probablement oublié le mode d'emploi.)

Donc, samedi dernier chez Autre Moi, après un coup de fil tristouille avec l'Homme, j'ai descendu méthodiquement: 5 whisky-coca, 2 grands gobelets de vin rouge et 3 ou 4 grands gobelets de champagne. Moi qui suis toute gaie au bout de deux-trois verres de vin d'habitude.

Le résultat a été à la hauteur de la dose ingurgitée. J'ai le souvenir (hélas très clair) d'avoir, dans l'ordre: jeté une bouteille à la tête d'Autre Moi parce que je trouvais qu'elle racontait des conneries, fait une leçon de morale absolument déplacée à la même Autre Moi qui a été bien gentille de pas me jeter dehors séance tenante en me demandant de quoi je me mêlais, raconté des détails de ma vie qu'il aurait vraiment mieux valu passer sous silence, éclaté en sanglots et pleuré sur mon sort telle la grosse nulle pathétique que je suis.

M'enfin j'ai eu ce que je voulais: une gueule de bois tellement carabinée, le lendemain, que pendant vingt-quatre heures j'ai pensé à rien d'autre. J'étais encore un peu vaseuse lundi matin au moment de reprendre le boulot, c'est dire. Et tellement honteuse que j'ai pas osé montrer mon museau sur AIM depuis.

3 commentaires:

Un Homme a dit…

Bah, ca fait du bien de temps en temps. Tant que ca n'en devient pas une habitude, je ne vois pas de probleme :)
En general apres une bonne cuite comme ca, je me promets de ne plus toucher une goutte d'alcool... jusqu'a la prochaine cuite ;)

Somebaudy a dit…

Ca t'apprendra à faire des mélanges. Si tu contniues, je ne vais pas à Aix ;-)

mtlm a dit…

Allez allez, on est là, nous... (accolade avec grosse tape sur le dos) C'est finiiiii, voilàààààà.