mardi 21 mars 2006

Autopsie d'une relation

Quand on s'est mis ensemble, l'Homme et moi, je pensais que ça ne durerait jamais. Parce qu'on était trop différents et surtout parce que je l'avais piqué à sa femme. Il me semblait que si je n'étais pas arrivée comme un chien au milieu d'un jeu de quilles, ils auraient pu résoudre leurs problèmes et continuer leur vie tous les deux. Résultat: pendant des années, j'ai eu l'impression d'avoir usurpé ma place auprès de lui et que le destin (le karma, la justice immanente, appelez ça comme vous voudrez) allait se charger de m'en éjecter tôt ou tard.
Du coup, je me suis toujours conduite comme si notre situation était du provisoire-éventuellement-susceptible-de-devenir-définitif-mais-j'y-crois-pas-des-masses. Régulièrement, je menaçais de me barrer parce qu'il ne m'aimait pas assez, parce que je m'ennuyais à l'endroit où nous habitons, etc. Je fuyais toute forme d'engagement commun (mariage, enfants, achat d'une maison, etc) pour conserver ma sacro-sainte indépendance et me préserver au cas où. Ces derniers temps, j'avais même laissé d'autres gens prendre la première place dans mon coeur.
Ce qui devait arriver est arrivé. L'Homme a fini par avouer, hier soir, qu'il pensait ne plus m'aimer mais qu'il avait encore de l'affection pour moi et pas nécessairement envie que je m'en aille: donc, que ça avait une chance de repartir, peut-être.
Le plus ironique, c'est qu'après m'être posé énormément de questions sur le même thème, j'étais depuis quelques semaines arrivée à la conclusion que je me sentais enfin prête à considérer notre histoire comme définitive et à faire le nécessaire pour lui redonner la place numéro un dans ma vie, parce que je n'avais jamais aimé et n'aimerais jamais personne autant que lui et que c'était très con de larguer quelqu'un de génial juste pour le plaisir d'aller vivre ailleurs et de satisfaire un besoin puéril de nouveauté.
En gros, au moment où je me décide à tout donner, il n'en veut plus - ou en tout cas, il n'est pas du tout certain d'en vouloir encore. Et je ne sais plus quoi faire. Dois-je m'accrocher et serrer les dents en me disant qu'après tout, je l'ai bien mérité, que ce truc-là je le lui ai déjà fait vivre plusieurs fois et qu'il a toujours patiemment attendu que ça passe, que si on surmonte cette crise ça aura peut-être été le choc salutaire qui nous aura enfin mis sur les bons rails au bout de six ans? Ou dois-je prendre les devants parce qu'il est trop gentil pour me faire de la peine en me disant lui-même "c'est fini", et que regarder notre histoire agoniser en supportant sa pitié (ou en guettant l'irruption d'une Autre dont il sera amoureux comme une épée de Damoclès au-dessus de ma tête), c'est plus que je n'en puis supporter?
(Cette question n'est pas purement rhétorique... J'ai vraiment envie d'avoir des avis extérieurs parce que là je suis perdue.)

11 commentaires:

Moi a dit…

Je ne suis probablement pas la mieux placée pour t'éclairer ... mais je sais écouter ;)
Si tu penses qu'il y a une chance et que ce n'est pas perdu alors fonce.
Si par contre c'est réellement fini, tu n'es pas du genre à rester là et attendre. Vous êtes tout les deux, 2 indépendants et ça se voit quand on vous fréquente de "près".
Bref ! Mon avis ne t'avancera pas plus je crois.

Je concluerai donc par :
"When you're down and troubled
And you need some loving care
And nothing, nothing is going right
Close your eyes and think of me
And soon I will be there
To brighten up even your darkest night

You just call out my name
And you know wherever I am
I'll come running to see you again
Winter, spring, summer or fall
All you have to do is call
And I'll be there
You've got a friend"

(si tu veux je te la chante même ;) )

Luv U other Me

Mains déshydratées a dit…

Pour mettre des idées en vrac ...

Peut être qu'en voyant l'évolution de votre relation et le fait qu'il n'était plus "aussi" important pour toi qu'au début, il cherche lui aussi à se protéger (de manière consciente ou inconsciente).
Il a dit "penser ne plus t'aimer" ce qui veut dire qu'il n'est pas catégorique et qu'il se pose des questions ... Comme tu t'en ais posé par moment et comme toute personne "adulte" est amené à s'en poser sur l'évolution de sa vie ...

D'un autre coté, lui as tu fais part de ce que tu viens d'écrire ici ? Que tu n'avais jamais aimé et n'aimerais jamais personne autant que lui ... Qu'après 6 ans, tu te sens enfin de passer le restant de ta vie avec lui ... Que t'as envie qu'il redevienne la chose la plus importante ... Que tu as changé ta vision des choses sur votre relation et que tu es prête à faire des efforts ...

Peut être as-tu la trouille de t'exposer totalement en lui disant tout cela ? Peut être pas ... Quoiqu'il en soit, tu devrais le lui dire, écrire, faxé, ou autre ... Qu'il soit au courant de tes sentiments, intentions, ... Il est difficile de faire un choix aussi important sans avoir toute les cartes en main. Et pour le moment il ne fait que penser ...

Avant de prendre les devants et de t'en aller, tu devrais vous laisser une chance (il n'a pas fermer la porte) ... Lui dire ce que tu ressens et laisser le temps faire son travail ... Peut être que la situation évoluera ou peut être pas ... Mais au moins tu seras fixé sur un laps de temps conséquent et pas sur une décision que tu auras prise à chaud dans le but d'éviter de souffrir (ce qui ne marchera pas puisque tu souffriras tout autant sauf qu'en plus tu te demanderas toujours si cela aurait pu s'arranger ou pas) ...

!!! Attention : tout idées/conseils de cette réponse sont dépourvues d'expérience, d'intelligence, de bon sens et de tout ce que vous voulez ... En aucun cas "Mains déshydratées" ne pourra être poursuivit devant la justice !!!

Moi a dit…

H.S. LOL mains déshydratées ! Neutrogena !!!

Mais elles ont pas tort ces mains ;)

Armalite a dit…

C'est vrai que parfois, elles disent des trucs absolument terribles...
Mais tout ça a été dit de vive voix hier soir et n'a pas eu l'air de faire un effet boeuf.
Cela dit c'est peut-être vrai que tout le monde n'est du genre à prendre des décisions radicales dans la seconde comme j'ai tendance à le faire moi, et qu'il faut peut-être que je lui laisse du temps.

Crème hydratante a dit…

Des fois il faut du temps pour que les gens ingurgitent des informations qu'ils reçoivent et qu'il en comprennent le véritable sens ...

Il t'a aimé une première fois pour tes qualité, ta personne, ta façon d'être ... qu'est-ce qui empêche que cela se reproduise de nouveau ? Quasiment rien n'est irrévocable dans la vie ... Surtout qu'il n'a pas dit qu'il ne t'aimait plus mais qu'il pensait ne plus t'aimer ... mais ce genre de chose en principe on le sait ...

On dit qu'il faut savoir ce battre pour ce que l'on veut dans la vie ... Il semblerait que ce que tu veuilles c'est te poser avec lui ... Alors bats toi ... Fais lui comprendre au quotidien que ce que tu veux c'est lui ... Fais de tes mots une réalité ... Faut savoir se donner les moyens de ses ambitions :)

Peut être qu'au final tu perdras et t'auras pas glaner la médaille d'or ... Mais au moins, tu sauras que t'auras été au bout de toi même pour essayer d'y arriver ... Et même si la satisfaction ne sera que minime en comparaison de la déception, la souffrance et la tristesse que tu ressentiras, cela fera toujours ça de moins comme épreuve à devoir surmonter ...

Après qui suis-je pour te donner des conseils sur la vie ... personne ... A toi de savoir ce que tu veux et de faire ce qu'il faut pour l'obtenir ...

!!! Attention ... Mesdames, je ne suis pas une crème amincissante ... Merci de ne pas m'appliquer n'importe où ... en particulier toi la dame avec les cheveux jaunes clairs !!!

Armalite a dit…

Ou bien mon tube de Biotherm me parle, et 150 ml de crème pour les mains + fonction courrier du coeur, j'ai fait une méga affaire
Ou bien j'entends des voix, et c'est étonnant parce que 1/la configuration Jeanne d'Arc, c'est fini depuis longtemps pour moi 2/j'ai toujours rien fumé, ni flacon de Ducros ni même une pauvre clop eordinaire

Moi a dit…

Cool le cosmétique ;)
Tu connais des gens "zarbs" quand même lol

Armalite a dit…

Ca tombe bien, les gens ordinaires m'ennuient prodigieusement ;)

Somebaudy a dit…

Tu prendrais pas un week-end dans un gîte ou chez un ami pour prendre du recul (au moins géographique) et envisager sereinement la suite des événements (quelle qu'elle soie).

a hed an envor a dit…

Cette évolution des sentiments dans le couple est inéluctable. Après il faut savoir si on préfère rester ensemble ou se séparer.

bloom a dit…

"Aimer, c'est donner quelque chose qu'on n'a pas, à quelqu'un qui n'en veut pas."

CQFD.

La réponse est personnelle à chacun, donc... Je te souhaite tout le courage du monde.