vendredi 11 novembre 2005

Travailler les jours fériés

...C'est l'une de mes grandes satisfactions dans la vie. Sans déconner. Bien sûr, à tout prendre, je préfère les passer avec mes amis. Mais quand ça n'est pas possible, faire quelque chose de productif vaut mieux que désespérer devant les magasins fermés ou se farcir un des téléfilms débiles dont nous gratifient systématiquement les chaînes hertziennes. Comme ça, le soir venu, je peux en toute bonne conscience m'écrouler sur mon canapé, éteindre la lumière et me passer en boucle... au hasard, "Analogue" de a-Ha, en peaufinant les détails de mon dernier fantasme en date.

Aucun commentaire: