dimanche 6 novembre 2005

Michaël

Michaël a 55 ans. Il vit à Melbourne avec sa chienne, une adorable King Charles Spaniel répondant au nom de Céleste. Après deux divorces, il a renoué avec son ex-premier amour qui vit maintenant à Londres. Autant dire que l'essentiel de son budget passe en billets d'avion et factures de téléphone. D'ailleurs, il aimerait bien venir s'installer en Europe pour se rapprocher de sa "girlfriend". Il parle déjà un français passable, vestige de ses années de lycée. Et il pourrait exercer n'importe où son métier d'homme à tout faire.
Dans les années 70, Michaël a lu Castaneda et tâté du LSD: il cherchait des réponses à ses questions, la preuve de l'existence d'autres réalités et une porte pour y accéder. Il dit qu'il a trouvé tout ça - mais que c'était une voie trop dangereuse. Alors, il en a essayé d'autres. Il s'est mis à l'aïkido, au taichi, au bouddhisme et au zen.
Michaël a beaucoup réfléchi sur la condition humaine, la spiritualité, l'éthique, la religion et autres sujets qui barbent royalement mon entourage habituel. Une fois lancé, il est absolument intarissable. Autant dire qu'on a bavardé très tard dans la nuit hier et avant-hier, tandis qu'à côté de nous l'Homme faisait de son mieux pour étouffer d'immenses bâillements.
J'envie Michaël. J'ai fait les mêmes expériences, exploré les mêmes chemins que lui, mais je n'en ai rien retiré. Tout ce que j'ai pu ressentir sous l'emprise de l'acide, je l'attribue à une réaction chimique de mon corps. Toutes les connections (fugitives) qu'il m'a semblé établir avec l'univers, je les mets sur le compte d'une trop grande imagination.
J'aimerais croire qu'il y a quelque chose au-dessus de nous - vraiment. Je trouverais ça réconfortant de penser que le monde n'est pas que chaos, qu'il y a une raison à tout ce qui arrive et qu'elle dépasse juste notre entendement. Mais quand on est naturellement incrédule, comment se forcer à avoir la foi?

3 commentaires:

mtlm a dit…

'sreait peut-être temps que tu fasses la paix avec toi-même, avant d'essayer de te projeter dans l'univers.

Laisse tomber c'est une connerie ;-)

Cyberchacal a dit…

"L'homme superlumineux" par Régis Dutheil
Malgré le titre qui sent la fumisterie et l'illumination, ça se laisse lire et ça laisse rêveur. Ou quand la science essaie laborieusement de rejoindre la spiritualité.
Ou le contraire, j'sais pas.

Armalite a dit…

MTLM: pas mal vu.... ouch, mais pas mal vu ;)
Cyberchacal: contente de te revoir :)