jeudi 9 juin 2005

J'ai un aveu à faire...

Quand j'étais ado, entre ma période Iron Maiden/Scorpions et ma période Sisters of Mercy/Fields of the Nephilim, j'ai eu, tenez-vous bien... Une période A-Ha. Je sais, c'est épouvantablement banal pour une fille née au début des années 70. Je me suis même fait deux de leurs concerts avec Fleur - un aux arènes de Nîmes, assise sur la balustrade (voilà une fois où je me suis réjouie de ne pas être toute maigrichonne) et un à la patinoire d'Istres, au premier rang comme toute bonne groupie qui se respecte.

OK, je l'avoue, j'étais folle amoureuse de Morten Harket, mais c'est pas ma faute: il me rappelait Legolas. D'ailleurs j'écoutais "October" en boucle le soir dans ma chambre en lui écrivant des lettres mélodramatiques que, malheureusement, j'envoyais parfois (à Legolas, pas à Morten, hein).

Bref. Du temps s'est écoulé. J'ai continué à écouter mes trois Norvégiens régulièrement, et à penser que "Scoundrel days" était un des meilleurs albums pop jamais écrits. Mais je le criais pas vraiment sur les toits, hein - dans le genre "facteur coolitude zéro", autant avouer que j'étais fan... Je sais pas moi - des L5. Et puis il y a deux semaines, en surfant sur le Web, je suis tombée sur un méga site francophone dédié au groupe:
http://www.aha-fr.com/

Hallu! Morten, Pal et Mags continuent à faire de la musique - et de la bonne, même: il paraît que leur dernier album "tue des chats" (pour reprendre une expression lue récemment dans un bouquin dont c'est tout ce que je retiendrai). Mieux encore, des tas de gens très hype clament leur amour pour A-Ha: Raphaël, Coldplay... Vingt ans après, je vais enfin pouvoir sortir du placard et me précipiter au concert du 14 novembre au Grand Rex sans inventer un quelconque happening incontournable!

Sauf que non. Tout est déjà loué à part les strapontins, et entre ma myopie et mon mètre cinquante-quatre, si je ne suis pas devant c'est sans espoir. Tant pis, je me contenterai du DVD live et de l'album que j'ai commandés sur Amazon.

3 commentaires:

Somebaudy a dit…

Du moment que The sun always shines on TV... ;-)

estebàn a dit…

Je reste encore aujourd'hui un fan inconditionnel de "Take on me" et de leur clip absolument magnifique. Totalement romantique et désespéré, j'aurais aimé écrire ce clip...

Paul Waaktaar-Savoy a dit…

Hi there, I'm out searching for synth related stuff and especially information on 80's band and Magne Furuholmen. I found your blog very informative and thought I'd have some more resources on this. Thanks for alll the info!